fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Pegasus : Les Verts/ALE demandent une réponse forte et immédiate après le scandale des logiciels espions

Un débat d’actualité sur le logiciel Pegasus aura lieu au Parlement européen aujourd'hui à 15 heures. Les révélations sur le nombre de personnes ciblées par le logiciel d’espionnage Pegasus ne cessent d’augmenter. Après les membres du groupe des Verts/ALE, Diana Riba i Giner et Jordi Solé, ciblés par le logiciel Pegasus, nous avons appris cette semaine que le Premier Ministre espagnol, Pedro Sanchez et sa ministre de la défense, ont également été ciblés.

Le groupe des Verts/ALE a demandé un débat en plénière sur ce sujet pour obtenir une réaction des trois institutions européennes, malgré l’opposition des trois groupes majoritaires à ajouter ce débat à l’agenda.

Déclaration de Saskia Bricmont, coordinatrice Verts/ALE pour la Commission d’enquête Pegasus, membre de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures:

“Après les révélations d'espionnage de plusieurs personnalités européennes dont le Commissaire à la justice, Didier Reynders, la nouvelle impliquant nos collègues Diana Riba I Giner et Jordi Solé, députés européens catalans, également mis sur écoute à l'aide du logiciel Pegasus, est intolérable. L'immunité parlementaire et les droits fondamentaux d'élus ont été violés. La défense de la démocratie parlementaire et de l’intégrité de nos institutions doit être faite de manière permanente et conjointe. Si un de nos membres est attaqué, nous sommes tous attaqués.

”Ces révélations s'ajoutent aux nombreux cas d'opposants politiques, activistes, avocats ou journalistes, mis sur écoute par différents gouvernements et services secrets d'États européens et de pays tiers. Notre démocratie et la sécurité de l’Union européenne sont en danger, cela demande une réaction ferme des autorités européennes que l’on entend que trop peu, et un renforcement de l’arsenal législatif européen. Nous exigeons également de tous les États membres de l'UE une publication complète de toute utilisation abusive de logiciels d'espionnage au lieu de fournir des informations au compte-gouttes.”

En savoir plus :

Le Parlement européen a mis en place une commission d’enquête dont les travaux ont démarré en avril 2022, suite aux révélations du consortium de journalistes Forbidden Stories sur l'utilisation massive du logiciel espion Pegasus. Les Verts/ALE demandent l’interdiction de ce type de logiciel espion de surveillance.

Recommandé

Communiqué de presse

split screen with fossil fuel factory and windmills
split screen with fossil fuel factory and windmills

Le Parlement échoue à bloquer le gaz et le nucléaire d…

Study

© Picture credits: PEXELS - PHOTO BY RODNAE PRODUCTION
Solidarity

Résilience et résistance - une étude de cas

Communiqué de presse

L’Union européenne enfin prête à interdire tous les pr…

Communiqué de presse

iStock

La Commission européenne doit prioriser le respect de …

Député(e)s responsables

Saskia Bricmont
Saskia Bricmont
Député-e

Merci de partager