Communiqué de presse


fr | en | de

Procédure d'infraction contre la Pologne pour sa réforme de la Cour suprême

Déclaration de Philippe Lamberts


Déclaration de Philippe Lamberts, Président du groupe verts-ALE :
 
"Je me réjouis que la Commission européenne réagisse à notre appel pour que le gouvernement polonais abandonne ses réformes judiciaires antidémocratiques et qu'ils cesse de révoquer à sa guise juges et procureurs. La politisation du pouvoir judiciaire est une attaque contre les droits civiques des Polonais. L'UE doit veiller à leur respect".