European flag 530x390
© Alexander Briel

Communiqué de presse


fr | en | de

Déclaration du Président Verts-ALE, Philippe Lamberts

Futur de l'UE/ Plénière


Déclaration du Président Verts-ALE, Philippe LAMBERTS:

« Certes, la Belgique est un petit pays. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elle soit condamnée à l’insignifiance quand il est question du projet européen.
C’est pourtant l’état que lui a assigné son gouvernement qui a fini par s'accommoder aux exigences du leader d'un parti national-populiste assisté par le Premier ministre.
Après avoir été à l’avant-garde de la construction européenne, la Belgique est aujourd’hui devenue pionnière de la mauvaise qualité de l’air, des scandales alimentaires, de la taxation excessive du travail et privilèges accordés aux plus riches, de l’apathie dans la lutte contre la dégradation climatique et la transition énergétique, de la concurrence fiscale déloyale vis-à-vis de ses partenaires européens, de la collaboration avec le régime soudanais et de l’accueil indigne des réfugiés...
La Belgique peut et doit jouer un rôle dans la construction d’une Union européenne plus forte, plus juste et plus solidaire. C’est en tout cas la voie sur laquelle les écologistes veulent engager le pays pour qu’avec ses partenaires elle participe à la structuration d’une Europe en mesure de garantir un développement durable et une prospérité partagée. »