Girl holds heart shaped leave
©Jakob Owens

Communiqué de presse


fr | en | de

Le Parlement européen défend un plan solidaire de transformation axé sur le Green Deal.

Covid19 /Plan de relance européen


Le Parlement européen a adopté aujourd’hui à une très large majorité une résolution sur le plan de relance de l’économie suite à la pandémie Covid19. Faute d’accord lors de leur dernier Conseil, les chefs d’État et de gouvernement ont chargé la Commission européenne de faire une proposition dans le cadre du budget pluriannuel de l’UE (CFP).

Le Parlement propose un plan de relance et de transformation socio-économique adossé au CFP. Ce Plan devrait s’élever à 2000 milliards d'euros, dont au moins 1000 milliards seraient des subventions financées grâce un emprunt commun garanti par le budget communautaire. Les députés réclament une augmentation continue des ressources propres par la mise en place de taxes environnementales, sur les sociétés et la finance. Ces nouveaux revenus destinés à alimenter directement le budget communautaire permettraient de ne pas aggraver l'endettement des États tout en dépassant l'écueil des contributions nationales.

Enfin, le Parlement européen tient à être intégralement associé à la définition du Plan de relance qu'il veut destiner à la transformation de nos économies pour les rendre socialement plus justes et plus résilientes. Pour le Parlement, le Green Deal et l'économie digitale constituent les moteurs des futurs investissements qui doivent être conditionnés au respect de nos engagements pour la protection du climat, de la biodiversité, du développement durable et de la justice fiscale.

Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du groupe des Verts-ALE :

« Le Parlement européen est la première institution à proposer un plan de relance efficace pour le redémarrage de nos économies durement frappées par le Covid19.

Il met sur la table une proposition dont l'envergure permet de véritablement relancer notre économie tout en jetant les bases de sa transformation en un modèle durable conforme au Green Deal.

Notre groupe se réjouit du soutien de la majorité du Parlement en faveur d’investissements communautaires nous permettant à la fois d’atteindre nos objectifs climatiques, de protéger la biodiversité et de remédier aux inégalités économiques et sociales.

La proposition du Parlement a également le mérite d’intégrer l’équation d’une aggravation de l’endettement des États liée à une relance qui se baserait exclusivement sur des prêts. Le Fonds communautaire de relance et de transformation tel que le propose le Parlement serait donc financé par un emprunt commun à long-terme remboursé grâce à une augmentation des ressources propres du budget communautaire.

Enfin, le Parlement européen offre une solution fidèle à l’esprit d’une communauté de destin et qui répond à l’exigence de contrôle démocratique.

En ces temps de remise en question du projet européen, cette proposition constitue une réponse efficace à la crise sans précédent que nous traversons et un bond prodigieux pour la construction communautaire qui était encore impensable il y a quelques semaines.

Nous ne pouvons qu’exhorter la Commission européenne à défendre cette proposition face aux États membres afin de pouvoir adopter rapidement le Cadre financier pluriannuel qui, rappelons-le, nécessite l’approbation du Parlement européen. »

 

Les propositions du groupe Verts-ALE :

“A GREEN/EFA CONTRIBUTION TO A FUTURE EU RECOVERY FUND”

https://www.greens-efa.eu/en/article/document/a-green-efa-contribution-to-a-future-eu-recovery-fund/

“Protect our future: Greens-EFA RECOVERYAND RESILIENCE PLAN”
https://www.greens-efa.eu/en/article/press/greens-efa-group-propose-5-trillion-sustainable-recovery-plan/