Trucks on highway
Creative Commons CC0

Communiqué de presse


fr | en | de

Pilier social du Paquet mobilité

Vote en Commission transports


Déclaration de Karima DELLI, Présidente de la Commission des transports à l'issue du vote sur l'accord relatif aux règles régissant le temps de repos, le cabotage et le détachement des transporteurs routiers:

"Nous avons remporté la bataille sur le cabotage. La législation prévoit de le limiter dans le temps, la fin des sociétés boîtes-aux-lettres et l'obligation du retour du camion à sa base. Contrairement à ce que certains prétendent, ces nouvelles dispositions ne nuiront pas à l'environnement. En effet, l'obligation pour les camions de rentrer à leur base n’est pas synonyme de retour à vide. Pour les entreprises concernées, et généralement spécialisées dans l’import-export, il s'agira simplement d'organiser la chaîne de transport pour optimiser les déplacements et leurs coûts.  

Par contre, nous avons voté contre la création d'une classe de salariés de seconde catégorie découlant de la nouvelle  législation spécifique aux transporteurs.

Contrairement à tous les autres travailleurs détachés à l’étranger, les chauffeurs détachés ne seront plus couverts par le salaire minimum sur leur lieu de travail. Ce nouveau cadre crée des vides juridiques qui permettront aux entreprises malintentionnées de continuer à exploiter les travailleurs au détriment de tous. Cette béance  dans le bouclier social européen est inacceptable."