Light my fire
Michal Osmenda https://www.flickr.com/people/97006177@N00

Communiqué de presse


fr | en | de

L'UE tire les leçons du Nord Stream en renforçant la solidarité énergétique.

Marché intérieur du gaz naturel


La Commission de l’industrie du Parlement européen a adopté aujourd’hui un rapport législatif visant à appliquer les règles communautaires du secteur gazier aux gazoducs en provenance et à destination des pays tiers.

Cette nouvelle règlementation clarifie la « directive sur le gaz » instaurant un marché gazier intégré. Le mandat pour les négociations a également été accordé au rapporteur, Jerzy Buzek.

Déclaration de Claude Turmes, Rapporteur fictif pour le groupe Verts-ALE :

« Les clarifications apportées à la directive actuelle relative au marché intérieur du gaz sont un progrès pour la solidarité énergétique au sein de l’UE.

Les députés ont su limiter le régime de dérogation pour que les règles de transparence, de dissociation des structures de propriété et de compétitivité en vigueur au sein de l’UE s’appliquent enfin aux gazoducs reliant l'UE à des pays tiers par voie maritime, y compris le projet Nord Stream II. Il n'y aura désormais plus de passe-droit. Le projet Nord Stream met en péril la solidarité énergétique dans l'UE et notre faculté à nous conformer à l'Accord de Paris. Il doit être abandonné.

La révision de cette directive est une avancée pour l'intérêt général européen mais les négociations avec le Conseil s'annoncent délicates, tant les intérêts nationaux semblent prévaloir.

Ces avancées n'exonèrent toutefois pas la Commission de proposer une stratégie de long terme visant à mettre fin progressivement au recours au gaz naturel, un combustible fossile émetteur de gaz à effet de serre incompatible avec nos engagements climatiques.

J'appelle le Président Macron à se distancier de la politique énergétique pro-russe du gouvernement précédent qui s'était rallié à l'entreprise gazière Engie soutenant Nord Stream. Ceci est impératif pour contrer l'utilisation par Vladimir Poutine du gaz comme arme diplomatique ".


Député(e)s responsables

Merci de partager