Megaprojects in Turkey
Megaprojects in Turkey

Communiqué de presse


fr | en | de

Turquie

Rapport de progrès sur les négociations d’adhésion


La Commission européenne présente aujourd’hui son rapport de progrès relatif aux négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

Commentaires de :

Philippe LAMBERTS, Président du groupe Verts-ALE :

 « L’UE ainsi que ses États doivent condamner sans équivoque les arrestations arbitraires et demander la restauration de l’État de droit.

Les négociations d’adhésion devraient être mises en sourdine aussi longtemps que le régime d’Erdogan continuera à flouer les droits humains. Ceci serait conforme aux principes régissant les négociations d’adhésion adoptés en 2005 par les États membres.

Et il va de soi que la demande de libéralisation des visas ne peut être satisfaite tant que les critères requis ne seront pas remplis. »

Eva JOLY, membre Verts-ALE de la Commission Justice et affaires intérieures :

« L’accord entre l’UE et la Turquie sur les réfugiés a instauré une dépendance des Européens à l’égard d’Erdogan. S’ils veulent réellement résoudre cette crise migratoire, ils doivent pleinement assumer leurs responsabilités. Les États membres doivent respecter leurs engagements sur l’accueil des réfugiés et interrompre leur renvoi en Turquie.

Notre groupe continuera de se mobiliser pour soutenir celles et ceux qui défendent la démocratie et les droits humains en Turquie, y compris les partis d’opposition.

Notre groupe demandera un débat en plénière sur la situation du parti HDP victime de répression et l’envoi d’une délégation officielle du Parlement en Turquie. »