car emissions_header© Mike Schmidt.jpg
car emissions © Mike Schmidt

Communiqué de presse


fr | de | en

Les députés en faveur d’une redevance européenne pour le transport routier

Transports/ Eurovignette


Ce jeudi 24 mai, la Commission Transports du Parlement européen a adopté sa position sur la réforme de l’eurovignette. Ce texte reprend une grande partie des revendications du groupe des Verts/ALE favorable à une utilisation des routes et autoroutes respectant le principe pollueur-payeur. Les négociations entre la Commission, le Parlement et le Conseil (trilogues) devraient débuter dans les prochaines semaines.
 
Déclaration de Karima Delli, Présidente de la Commission Transports du Parlement européen :
 
« Ce texte constitue un pilier essentiel à une politique des transports qui réponde aux défis du réchauffement climatique et de la pollution de l’air. Il est axé sur le principe ‘pollueur-payeur’ et prend en compte l’impact environnemental du secteur routier (poids lourds, voitures et motos) qui a trop longtemps été privilégié au détriment du rail ou d’autres modes de transport plus durables. Nous appelons à présent le Conseil et la Commission à trouver rapidement un accord respectant la position du Parlement européen pour que cette nouvelle mesure soit appliquée dans les plus brefs délais. Les pays qui, comme la France, sont notoirement à la traîne sur la fiscalité écologique doivent saisir cette opportunité pour rattraper leur retard. »
 
Les demandes du Parlement :
*Inclure dans le futur péage les coûts externes des émissions de CO2, de la congestion et de la pollution sonore.
*Calculer le prix de la redevance en fonction de la distance (péage) à partir de 2026 et plus de la durée (vignette).
*Flécher les recettes vers les transports durables
*Définir un montant minimum pour le péage