Greens/EFA
fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Le raté du pilier central du Green Deal

Accord sur la loi climat

Les négociateurs du Parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne sont parvenus à un accord sur la loi européenne sur le climat très tôt ce matin. L’obstacle durant les négociations a été l'objectif de réduction des émissions pour 2030, qui se situe désormais à 55% nets, soit un objectif réel de réduction d'émission de 52,8% seulement en excluant les puits de carbone. Si plusieurs négociateurs évoquent l'objectif de 57%, il s'agit d'un jeu comptable reposant sur un engagement de la Commission de changer les modes de calcul des puits carbone... C'est bien le chiffre de 55% nets qui figure sur le papier, tandis que les dispositions relatives à l'accès à la justice et aux subventions aux énergies fossiles ont disparu. Le Parlement a toutefois réussi à obtenir l’instauration d’un conseil scientifique indépendant sur le climat et un budget carbone.

Jeudi et vendredi (22 et 23 avril), le gouvernement américain accueillera virtuellement le Sommet Mondial des Dirigeants sur le Climat.

En juin, la Commission européenne publiera le paquet «Fit for 55» relatif à la mise en œuvre des objectifs climatiques. Il comprendra des propositions législatives sur l'efficacité énergétique, l'échange de droits d'émission et la taxation de l'énergie.

 

Déclaration de Marie Toussaint, membre de la Commission de l'environnement:

"Avec ces objectifs, l'UE renonce aux objectifs de l'accord de Paris sur le climat et menace les générations actuelles et futures, les abandonnant au chaos climatique, aux conditions météorologiques extrêmes, aux souffrances humaines et aux difficultés économiques.

La Commission et le Conseil, ainsi que les socialistes, Renew et les groupes de droite, ont expédié une loi sur le climat faible pour le plaisir d'une séance photo avec le président Joe Biden et ont renoncé à la possibilité pour l'UE d'être un leader mondial de l'action climatique.

Afin de vraiment protéger le climat, nous avons besoin de clarté et de transparence. Nous avons besoin d’une restructuration complète de notre économie et d'objectifs à la hauteur de l'urgence, des trajectoires suggérées par les scientifiques, et de nos engagements internationaux. La Commission devra intensifier ses efforts lorsqu'elle publiera son paquet «Fit for 2030» en juin. Tout n'est pas perdu. "

 

Déclaration de Yannick Jadot, membre de la Commission de l'environnement :

« Bien que nous saluions la loi sur le climat, attendue depuis longtemps, les objectifs fixés dans cet accord risquent de faire du Green Deal européen un simple slogan pour la Commission et le Conseil. Le blocus des objectifs ambitieux par la majorité des gouvernements de l'UE mine la lutte contre le changement climatique et fait de l'Union européenne un partenaire mondial faible.

L'ajout d'un conseil scientifique indépendant et d'un budget carbone sont les points positifs de cet accord, qui servira au moins de base pour les actions futures. Cependant, l'accord global n’est tout simplement pas assez ambitieux pour que l'UE fasse sa part pour sauver le climat. "

 

Plus d’informations :
Malheureusement, le Parlement européen n'a pas obtenu son objectif climatique de 60% de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Le groupe Verts / ALE réclame 65%, conformément aux recommandations des scientifiques. La loi européenne sur le climat continuera à autoriser le financement des énergies fossiles.

Recommandé

Communiqué de presse

© Thomas Mounsey
Global Warming Metaphor Thomas Mounsey

Les promesses doivent être tenues pour éviter le chaos…

Communiqué de presse

Photo by Mike Benna on Unsplash
Gas pipeline

La Commission présente une liste de projets d'intérêts…

Communiqué de presse

Mettre un terme au financement des combustibles fossil…

Communiqué de presse

Verdict « L’affaire du siècle»

Député(e)s responsables

Yannick Jadot
Yannick Jadot
Député-e
Marie Toussaint
Marie Toussaint
Député-e

Merci de partager