© European Union 2019 - Source EP

Profile

Marcel Kolaja

Fonction Vice-Présidente du Parlement européen, représentante
Téléphone Bruxelles+32 2 28 45149
Téléphone Strasbourg+33 3 88 1 75149
E-Mail
Bureau

Bruxelles
European Parliament
Bât. Altiero Spinelli
08G130
60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
B-1047 Bruxelles/Brussel

Strasbourg
European Parliament
Bât. Louise Weiss
T06007
1, avenue du Président Robert Schuman
CS 91024
F-67070 Strasbourg Cedex

Parti Česká pirátská strana
PaysRépublique tchèque
Greens / EFA Group Vice-Présidente du Parlement européen, représentante
Commissions Culture et éducation (Membre suppléant.e)
Marché intérieur et protection des consommateurs (Membre titulaire)
Marché intérieur et protection des consommateurs (Coordonnateur)
Intelligence artificielle à l’ère du numérique (commission spéciale) (Membre suppléant.e)
Délégations États-Unis (Député-e)
Inde (Membre suppléant.e)
Social Media https://twitter.com/PiratKolaja
https://www.facebook.com/PiratKolaja
https://www.instagram.com/kolajamarcel
 

> Declaration of financial interests 
> Declaration of good conduct


Articles

Picture of Internet protocol http
fr | de | en

Le Parlement européen vote en faveur d'une refonte du modèle économique des plateformes digitales

Législation sur les services numériques

Le Parlement européen a adopté à une large majorité les rapports relatifs à la loi européenne sur les services numériques. Les députés demandent à la Commission européenne d'établir un cadre juridique clair pour les plateformes digitales, de formuler des directives sur la manière de traiter tout contenu illégal et d’enrayer les blocages et suppressions arbitraires de contenus par ces plateformes

artificial-intelligence
fr | en | de

L'innovation doit aller de pair avec la protection des libertés fondamentales et de la planète

Stratégie digitale

La Commission européenne a présenté aujourd'hui sa stratégie digitale basée sur deux communications ainsi que sur un "Livre blanc sur l'Intelligence artificielle". La stratégie de la Commission a le mérite de proposer une approche européenne du numérique et d’identifier l’enjeu environnemental des nouvelles technologies mais elle ne garantit pas une réelle protection des Européens contre les risques du numérique