fr
NULL
Press release |

Droits de l'Homme

De quoi M.Barroso reste-t-il le garant?

En refoulant des migrants vers la Lybie, l'Italie dénie ses engagements internationaux et européens en matière de protection des droits de l'Homme. A la suite des réactions de M. Berlusconi à l'interpellation légitime du Commissaire Barrot ;Hélène FLAUTRE, membre de la Commission libertés civiles, justice et affaires intérieures, a réagi comme suit :

"Il est inacceptable que M. Barroso laisse son Commissaire à la Justice, Liberté et Sécurité faire face seul au chantage de M. Berlusconi. Son silence et son incapacité à se désolidariser de sa famille politique, à la veille de son grand oral devant les groupes politiques du Parlement européen, augure mal de son aptitude à faire respecter les valeurs de l'Union.

Pour convaincre les parlementaires de son engagement en faveur de la "collégialité", de "l'indépendance" et de "l'autorité" de la Commission et de son Président, tel que contenu dans ses "Orientations politiques pour la prochaine Commission", M. Barroso doit réagir et soutenir sans ambigüité son Commissaire en charge des dossiers Justice, Liberté et Sécurité."

Recommended

Policy Paper

© lilly3
Green jigsaw

Nasze osiągnięcia 2014–2019

Publication

© track5
guy in front of wall

Przewodnik po finansowaniu UE dla projektów dotyczącyc…

Publication

© Udo Weber
Greening the streets  © Udo Weber

Ocena Grupy Zielonych

Please share