News


en | fr

Greens/EFA Round up

Debriefing of the Strasbourg plenary week 9-12 February 2015


Table of contents

EP Plenary session

  • Processed meat and origin labelling
  • Combatting child abduction globally
  • Access to medicines in the EU
  • CIA abuses and the role of EU governments
  • Ukraine, Russia and the EU's role
  • EU counter-terrorism policy and fundamental rights
  • Lux Leaks and tax evasion: EP investigation
  • Detention of Saudi blogger Raif Badawi
  • Greens/EFA motions for resolutions

Outside of the plenary

  • Greece/EU Summit

_____________________________

Processed meat and origin labelling

Mon. 9 February – EP plenary debate; vote Weds.

The European Parliament adopted Wednesday a resolution, co-drafted by Green MEP Keith Taylor, urging the European Commission to finally propose new legislation to ensure mandatory origin labelling for meat in processed foods, like frozen lasagnes or pies. 

The Greens welcome the adoption of the report, where all negative amendments were rejected. Ensuring mandatory origin labelling for meat in processed foods has been a long-standing demand of the Greens and the European Parliament. The horsemeat scandal shone the spotlight on the lack of transparency in our food supply chain. There is also overwhelming support among consumers for origin labelling, and people have a right to know where the meat in their processed food comes from.

Further information
Corinna Zerger - Advisor on Food Safety and Quality
corinna.zerger@europarl.europa.eu

_____________________________

Combatting child abduction globally

Tues. 10 February – EP plenary debate; vote Weds.

MEPs adopted a series of reports by Green rapporteur Heidi Hautala on the accession of new countries to the Hague convention on child abduction.

The Greens welcome the adoption of the eight reports (one per country) which shall contribute to tackle and solve this very sensitive issue.

Child abduction remains a massive problem worldwide despite international efforts. The Hague convention on child abduction is an important instrument that aims to bring children's rights into effect.

The list includes a number of countries which have come under the spotlight. The convention provides an expeditious method to return a child internationally abducted by a parent from one member country to another.

Further information
Francesca Beltrame – Legal Advisor
francesca.beltrame@europarl.europa.eu

_____________________________

Access to medicines in the EU

Council and Commission statements
Weds. 11 February – EP plenary debate

MEPs debated the issue of access to life-saving medicines and the excessively high pricing in certain member states on Wednesday. The astronomical prices of some life-saving medicines means those suffering from these illnesses are unable to afford their treatment. This is a scandal in itself but it is an even greater scandal that the European Commission is refusing to address the issue, notably by tackling the issue of monopolies and abuse of market position. The Greens want the right to health and access to life-saving medicines to be ensured in Europe. The logic of medicines must change!

Further information
Gaëlle Krikorian - Advisor on Intellectual Property and Access to Knowledge
gaelle.krikorian@europarl.europa.eu  

_____________________________

CIA abuses and the role of EU governments

Weds. 11 February – EP plenary vote

The European Parliament adopted Wednesday a resolution on the US Senate report on the use of torture by the CIA, which explicitly dealt with CIA abuses on EU territory. The Greens are satisfied with the vote, meaning that Parliament is seeking to increase pressure on EU governments to finally address their role in CIA abuses on their territory. The civil liberties, foreign affairs committees (including the human rights sub-committee) have been tasked with a follow up report on inquiries conducted by the last Parliament. This includes a delegation to member states that came under the spotlight again for their complicity in the CIA rendition programme.

Extraordinary renditions and other human rights abuses by the CIA on European territory were brought into the spotlight by the European Parliament in 2007. A recent report by the US Senate has brought the focus back on these abuses and the role of EU governments in abetting the CIA in its work.

Without the involvement of these EU governments, the CIA renditions programme would have been impossible.

It is high time those member states faced up to their role and properly investigate and act on findings of complicity in any rights abuses, including the roles of leading government members.

Further information:
Wouter Van Ballegooij - Advisor on Civil Liberties
wouter.vanballegooij@ep.europa.eu

_____________________________

Ukraine, Russia and the EU's role

Tues. 10 February – EP plenary debate

MEPs debated Wednesday the situation and the EU's role, ahead of a meeting in Minsk between Germany, France, Ukraine and Russia. A ceasefire was agreed in the Belarussian capital, due to start Saturday evening (22h00 GMT). However, shelling has been reported since the deal was struck. At an EU summit in Brussels, EU leaders discussed possible sanctions on Russia if the deal is not respected.

With the situation in eastern Ukraine worsening by the day, the Greens hope the ceasefire will be respected and call on the EU to stand united with a common policy on Russia and Ukraine.

The EU needs to continue to present a strong and united face towards Russia, with a view to ensuring a peaceful resolution to conflict, which respects the democratic and pro-European aspirations of Ukrainians, whilst protecting Ukraine's integrity.

More information
Paolo Bergamaschi - Advisor on Foreign Affairs
paolo.bergamaschi@ep.europa.eu

_____________________________

EU counter-terrorism policy and fundamental rights

Weds. 11 February – EP plenary debate; EU summit Thurs.

MEPs have given EU governments carte blanche to scale-back personal freedoms. The European Parliament adopted Wednesday a resolution on an EU approach to counter-terrorism, ahead of this week's summit of EU heads of state and government on the issue.

The Parliament is sending the wrong message at the wrong time. The Greens voted against the resolution, which would fail to provide a coherent response to terrorism and instead open the door to a more repressive response.

The focus of the discussion on counter-terrorism policy has been on stepping up mass surveillance and blanket data retention measures, notably reviving the EU air passenger data retention scheme (PNR). This type of measure has been ruled illegal by the European Court of Justice because it breaches EU fundamental rights provisions but it will also not improve security and could prove counter-productive.

Instead, we should be looking to address the causes of radicalisation, while strengthening the capacity of our security services to respond to specific risks and concrete suspicions, to follow any leads immediately, and to efficiently exchange information about dangerous individuals.

Further information:
Wouter Van Ballegooij - Advisor on Civil Liberties
wouter.vanballegooij@ep.europa.eu

_____________________________

Lux Leaks and tax evasion: EP investigation

Thurs. 12 February – EP plenary vote

The European Parliament voted Thursday to approve the creation of a special committee to investigate tax evasion and dumping.

The Greens had pushed for the creation of an inquiry committee, parliament's most powerful instrument, but the bigger political groups (EPP, S&D, ECR and ALDE), made the regrettable political decision to block this.

The special committee will operate on the mandate proposed by the Greens/EFA group as the basis for an inquiry committee, with a view to investigating cases of breaches or poor application of EU law with regard to corporate taxation.

While the Greens strongly regret the decision to downgrade this investigation, given the seriousness of the issue at hand, it is better than having a simple fast-track initiative report, the option favoured by the large groups.

The Greens/EFA group will have three full members - Sven Giegold, Eva Joly and Philippe Lamberts - and three substitute members - Ernest Maragall, Molly Scott Cato and Ernest Urtasun.

More information
Michael Schmitt - Advisor on Economic and Monetary Affairs
michael.schmitt@ep.europa.eu

_____________________________

Detention of Saudi blogger Raif Badawi

Thurs. 12 February – EP plenary debate and vote

The European Parliament adopted Thursday a resolution on human rights in Saudi Arabia, including a call for the release of blogger Raif Badawi, who has been detained and tortured in Saudi Arabia.

The Greens welcome the resolution, which passed in spite of the opposition of the centre-right and those MEPs, particularly those of the EPP group, should be strongly condemned for their failure to defend basic European values.

Green MEP Barbara Lochbihler has led calls in the European Parliament calling for his release and spearheaded an EP initiative to put pressure on the Saudi authorities.

While we welcome the resolution, we regret that MEPs failed to support a Green proposal to call on EU member states to introduce sanctions against those involved in the sentencing and torture of Badawi.

The EU and its foreign policy high representative needs to engage much more proactively with the Saudi authorities, preparing a list of all political prisoners, systematically pressing for their release and help towards strengthening civil society in Saudi Arabia.

___________________________________

Greens/EFA motions for resolutions

__________________________

Greece/EU Summit

Ahead of the meeting of Eurozone finance ministers and the summit of EU leaders, at which the economic situation in Greece will be in focus, the Greens/EFA group has outlined its proposals for solutions for Greece.  

More information:
Francisco Padilla - Advisor on Economic and Monetary Affairs francisco.padilla@europarl.europa.eu
___________________________________

Want to be kept informed?

*************************************************

Next issue of Greens/EFA Plenary Round-up: 13 March 2015

Debriefing des Verts/ALE

Les faits et les dossiers marquants de la semaine du 9-12 février 2015


Table des matières

Priorités de la session

  • La viande transformée et l'étiquetage d'origine
  • Lutte contre les enlèvements d'enfants dans le monde
  • Accès aux médicaments dans l'UE
  • Abus de la CIA et implication des gouvernements de l'UE
  • Ukraine, Russie et rôle de l'UE
  • La politique antiterroriste de l'UE et les droits fondamentaux
  • Lux leaks et évasion fiscale: Enquête du Parlement européen
  • Détention du blogueur saoudien Raif Badawi
  • Propositions de résolutions du groupe les Verts/ALE

En dehors de la session

  • Grèce/Sommet européen

__________________________

La viande transformée et de l'étiquetage d'origine

 Lun. 9 Février 2015– Séance plénière, mercredi (vote) 

Le Parlement européen a adopté mercredi une résolution, co-rédigée par le député vert Keith Taylor, exhortant la Commission européenne de proposer une nouvelle législation pour assurer l'étiquetage obligatoire du pays d'origine de la viande pour les produits transformés tels que les lasagnes ou les tartes congelées.
Les Verts se félicitent de l'adoption du rapport, où toutes les modifications négatives ont été rejetées. Assurer l'étiquetage obligatoire du pays d'origine pour la viande dans les aliments transformés retient depuis longtemps l'attention des Verts et du Parlement européen. Le scandale de la viande de cheval a mis en exergue le manque de transparence dans notre chaîne d'approvisionnement alimentaire. Il y a également un appui massif des consommateurs pour l'étiquetage d'origine, et les citoyens ont le droit de savoir d'où provient la viande des aliments transformés.

 Pour plus d'informations:

Corinna Zerger - Conseillère sur les questions de sécurité et de qualité de l'alimentation
corinna.zerger@ep.europa.eu

__________________________

Lutte contre les enlèvements d'enfants dans le monde

Mardi. 10 Février -  Séance plénière, mercredi (vote) 

Les députés ont adopté une série de rapports initiée par le rapporteur vert Heidi Hautala sur l'adhésion de nouveaux pays à la convention de La Haye sur l'enlèvement d'enfants.

Les Verts se félicitent de l'adoption des huit rapports (un par pays) qui doit contribuer à aborder et résoudre cette question très sensible.

L'enlèvement d'enfants reste un énorme problème dans le monde entier malgré des efforts internationaux. La Convention de La Haye sur l'enlèvement d'enfant est un instrument important qui vise à rendre effectif les droits des enfants.

La liste comprend un certain nombre de pays qui ont attiré l'attention. La convention prévoit une méthode rapide pour retourner un enfant enlevé à l'échelle internationale par un parent d'un pays membre à un autre.

Pour plus d'informations:

Francesca Beltrame - Conseillère juridique
francesca.beltrame@europarl.europa.eu

__________________________

Accès aux médicaments dans l'UE

Déclarations du Conseil et de la Commission
Mercredi. 11 Février - Débat en plénière

Les députés ont débattu mercredi de la question de l'accès aux médicaments et  de la tarification trop élevée dans certains États-membres. Le prix astronomique de certains médicaments fait que ceux qui souffrent de maladies sont incapables de payer leur traitement. C'est un scandale en soi, mais ce qui est encore plus scandaleux, c'est que la Commission européenne refuse d'aborder la question, notamment en s'attaquant à la question des monopoles et d'abus de position dominante sur le marché. Les  Verts souhaitent que le droit à la santé et l'accès aux médicaments soit pleinement assuré en Europe. La logique de médicaments doit changer

Pour plus d'informations:
Gaëlle Krikorian - Conseillère sur la propriété intellectuelle et l'accès aux savoirs
gaelle.krikorian@europarl.europa.eu 

__________________________

Abus de la CIA et implication des gouvernements de l'UE

Mercredi 11 Février 2015 - Vote en plénière

Le Parlement européen a adopté mercredi une résolution sur le rapport du Sénat américain sur l'utilisation de la torture par la CIA, qui traite explicitement des abus de la CIA sur le territoire européen. Les Verts sont satisfaits du vote, ce qui signifie que le Parlement cherche à augmenter la pression sur les gouvernements européens pour finalement aborder leur rôle dans les abus de la CIA au sein de l'Union européenne. Les commissions des affaires étrangères et des libertés civiles (y compris la sous-commission droits de l'homme) ont été chargés du rapport de suivi sur les enquêtes menées par la dernière législature. Cela comprend une délégation d'États-membres qui ont de nouveau attiré l'attention pour leur complicité dans le programme de restitutions de la CIA.

Les restitutions extraordinaires et autres violations des droits de l'homme par la CIA sur le territoire européen ont été révélées au grand jour par le Parlement européen en 2007. Un récent rapport du Sénat américain a apporté des précisions sur ces abus et la complicité des gouvernements de l'UE dans le travail de la CIA. Sans la participation de ces gouvernements de l'UE, le programme de restitutions de la CIA n'aurait tout simplement pas été possible. Il est grand temps que les États-membres assument leur rôle, de procéder à une enquête de manière adéquate et de donner suite aux révélations de complicité dans la violation des droits de l'homme, ce qui inclut le rôle des principaux membres du gouvernement.

Pour plus d'informations:
Wouter Van Ballegooij - Conseiller en matière de libertés civiles
wouter.vanballegooij@ep.europa.eu

__________________________

Ukraine, Russie et rôle de l'UE

Mardi 10 Février 2015– Débat en plénière

Les députés ont débattu mercredi de la situation et du rôle de l'UE, en vue d'une réunion à Minsk entre l'Allemagne, la France, l'Ukraine et la Russie. Un cessez-le feu a été convenu dans la capitale biélorusse, qui doit commencer samedi soir (22h00 GMT). Cependant, un bombardement a été signalé depuis la conclusion de l'accord. Lors du sommet de l'UE à Bruxelles, les dirigeants européens ont discuté d'éventuelles sanctions à l'encontre de la Russie en cas de non-respect de l'accord conclu.

La situation à l'est de l'Ukraine s'aggrave de jour en jour, les Verts espèrent que cette réunion pourrait entraîner un véritable cessez-le feu et appellent l'UE à rester unie avec une politique commune sur la Russie et l'Ukraine.

L'UE doit continuer à présenter un visage fort et uni face à la Russie, en vue d'assurer une résolution pacifique des conflits, qui respecte les aspirations démocratiques et pro-européennes des Ukrainiens, tout en protégeant l'intégrité de l'Ukraine.

Pour plus d'informations:
Paolo Bergamaschi - Conseiller sur les affaires étrangères
paolo.bergamaschi@ep.europa.eu

__________________________

La politique antiterroriste de l'UE et les droits fondamentaux

Mercredi. 11 Février - Séance plénière ; Sommet de l'UE : Jeudi

Les députés ont donné carte blanche aux  gouvernements européens pour réduire les libertés personnelles. Le Parlement européen a adopté mercredi une résolution sur une approche communautaire de la lutte contre le terrorisme, à la veille du sommet  européen de cette semaine entre les chefs d'États et de gouvernement sur cette question.

Le Parlement envoie le mauvais message au mauvais moment. Les Verts ont voté contre la résolution, qui ne parvient pas à apporter une réponse cohérente au terrorisme et au contraire ouvre la porte à une réponse plus répressive.

Les discussions sur la politique antiterroriste sont restées focalisées sur le renforcement de la surveillance de masse et de couverture des mesures de conservation des données, notamment la relance du programme de conservation des données des passagers aériens de l'UE (PNR). Ce type de mesure a été jugé illégal par la Cour européenne de justice parce qu'il viole les dispositions de l'UE relatives aux droits fondamentaux, de plus il n'améliorera pas la sécurité et pourrait s'avérer contre-productif.

Au lieu de cela, nous devrions chercher à nous attaquer aux causes de la radicalisation, tout en renforçant la capacité de nos services de sécurité à répondre aux risques spécifiques et aux soupçons concrets, à suivre toutes les pistes immédiatement, et à échanger efficacement des informations sur les individus dangereux.

Pour plus d'informations:
Wouter Van Ballegooij - Conseiller en matière de libertés civiles
wouter.vanballegooij@ep.europa.eu

__________________________

Lux leaks et évasion fiscale: Enquête du Parlement européen

Jeudi. 12 Février - Séance en plénière (vote)

Le Parlement européen a voté jeudi pour approuver la création d'un comité spécial pour enquêter sur l'évasion fiscale et le dumping.

Les Verts avaient insisté pour la création d'une commission d'enquête, instrument le plus puissant du parlement, mais les grands groupes politiques (PPE, S & D, ADLE et ECR), ont pris politiquement la regrettable décision de bloquer cette dernière.

La commission spéciale fonctionnera sur la base du mandat proposé par le groupe des Verts / ALE pour une commission d'enquête, en vue d'enquêter sur les cas de violations ou de mauvaise application de la législation européenne en matière de fiscalité des entreprises.

Alors que les Verts regrettent vivement cette décision de déclasser cette enquête, étant donné la gravité de la question en jeu, cela est préférable à l'absence de rapport d'initiative simple accéléré, l'option privilégiée par les grands groupes politiques.

Le groupe des Verts / ALE comptera dans cette commission trois membres à part entière - Sven Giegold, Eva Joly et Philippe Lamberts - et trois membres suppléants - Ernest Maragall, Molly Scott Cato et Ernest Urtasun.

Pour plus d'informations:
Michael Schmitt - Conseiller des affaires économiques et monétaires
michael.schmitt@ep.europa.eu

__________________________ 

Détention du blogueur saoudien Raif Badawi

Jeudi. 12 Février - Séance en plénière (vote)

Le Parlement européen a adopté jeudi une résolution sur les droits de l'homme en Arabie saoudite, y compris un appel à la libération du blogueur Raif Badawi, détenu et torturé en Arabie Saoudite.

Les Verts se félicitent de la résolution, qui a été adoptée en dépit de l'opposition des députés de centre-droit, en particulier ceux du groupe PPE, qui doivent être fermement condamnés pour leur incapacité à défendre les valeurs fondamentales de l'Europe.

La députée verte Barbara Lochbihler a appelé le Parlement européen à exiger la libération de Badawi et a mené une initiative regroupant plusieurs députés européens afin de faire pression sur les autorités saoudiennes.

Alors que nous nous félicitons de la résolution, nous regrettons le fait que les députés européens ne sont pas parvenus à soutenir une proposition verte appelant les États-membres de l'UE à introduire des sanctions à l'encontre des personnes impliquées dans la condamnation et la torture de Badawi.

L'UE et sa Haute-représentante de la politique étrangère doivent s'engager de manière beaucoup plus proactive avec les autorités saoudiennes, en préparant une liste de tous les prisonniers politiques, en appuyant systématiquement pour leur libération et en contribuant au renforcement de la société civile en Arabie Saoudite.

Pour plus d'informations:
Raphaël Fišera, Conseiller sur la question des droits de l'homme
raphael.fisera@europarl.europa.eu

__________________________ 

Propositions de résolutions du groupe les Verts/ALE

 

_______________________

Grèce/Sommet européen

Avant la réunion des ministres des finances de la zone euro qui se sont réunis mercredi pour discuter essentiellement de la situation économique de la Grèce et le sommet européen de jeudi, le Groupe des Verts/ALE a présenté des propositions visant à trouver des solutions pour la Grèce

 Plus d'informations:
Francisco Padilla - Conseiller des affaires économiques et monétaires francisco.padilla@europarl.europa.eu
__________________________ 

Vous voulez rester informé-e ?

*************************************************

Prochain debriefing des Verts/ALE de la semaine plénière : 13 mars 2015


Contact person

Phone Brussels
+32-2-2832865
Phone Strasbourg
+33-3-88172952

Contact person

Phone Brussels
+32-2-2832865
Phone Strasbourg
+33-3-88172952

Please share