Worldbank (CC BY-NC-ND 2.0)

News


en | fr

European Parliament calls for the immediate return of the children of Jihadist fighters

Quote from Saskia Bricmont MEP


Today, the European Parliament voted in favour of the resolution on the 30th anniversary of the Convention on the Rights of the Child, calling on EU Member States to repatriate the children of European jihadist fighters, and on the European Union to implement coordinated action. A few hundred European children are still being held in camps in northeastern Syria under extremely worrying humanitarian conditions. NGOs are warning about the deplorable living conditions in these camps, the health and development risks endured by children - the majority of whom are under five years old.

 

Saskia Bricmont, Green/EFA MEP in charge of the dossier:

"By calling for the repatriation of children and a coordinated European response, the European Parliament is taking responsibility and responding to Member States' inaction. While calls to repatriate those children and their families, from both security and humanitarian sectors, are increasing, it seems European states refuse to listen and in some cases are even blocking repatriation' operations organized by NGOs.

"On the occasion of the 30th anniversary of the rights of the child, it is crucial to save these children and respect rights and principles enshrined in the Convention. The recent Turkish offensive has only worsened the situation for children on the ground and the logistical window of opportunity for repatriation is closing."

Le Parlement européen demande le rapatriement immédiat des enfants de djihadistes

Déclaration de Saskia Bricmont


À l'occasion de la résolution sur les 30 ans de la Convention des droits de l'enfant, le Parlement européen appelle les États membres à rapatrier sans délai les enfants de combattants djihadistes européens, et à mettre en œuvre une action coordonnée au niveau de l'Union européenne. Quelques centaines d'enfants européens sont toujours détenus dans les camps du Nord-est de la Syrie dans des conditions humanitaires extrêmement préoccupantes. Les ONG alertent sur les conditions de vie déplorables dans ces camps, les risques pour la santé et le développement de ces enfants - dont la majorité ont moins de 5 ans

Déclaration de Saskia Bricmont, en charge du dossier pour le groupe des Verts-ALE :

"En appelant au rapatriement des enfants et à une réponse européenne coordonnée, le Parlement européen prend ses responsabilités face à l'inaction des États membres.

Alors que les appels tant des milieux sécuritaires qu'humanitaires se multiplient pour leur rapatriement avec leur famille, les États européens restent sourds allant jusqu'à bloquer des opérations de rapatriement organisées par des ONG. Notre devoir est de sauver ces enfants. L'offensive turque n'a fait qu'aggraver la situation sur place, la fenêtre d'opportunité logistique pour rapatrier ces enfants se réduit de jour en jour, l'urgence est extrême. "