©lina-yatsen

Press release


en | fr

Roaming charges will become thing of the past

European Parliament defends consumer interests


Negotiations on roaming concluded last night (31 Jan). The European Parliament was able to secure low prices for consumers in the final deal. Tariffs have been reduced so that even small providers can compete with the major telecoms groups.

Michel Reimon, Green shadow rapporteur for the negotiations, said:

"The European Parliament made sure that the interests of consumers were well represented in the negotiations, delivering a reduction in wholesale roaming prices that will help people get a fair deal. By placing a significantly lower cap on data tariffs, roaming charges will soon become a thing of the past. This outcome of the negotiations is a clear success for the European Parliament. While some Member States tried to block the abolition of roaming charges, serving the interests of a few big telecom groups, the majority of the parliament held firm against this."

Télécommunications et marché intérieur

Les frais d'itinérance seront bientôt de l’histoire ancienne


Suite à la conclusion des négociations sur les frais d'itinérance ayant débouché sur une baisse des tarifs profitable aux  consommateurs ainsi qu’aux petits fournisseurs qui pourront désormais concurrencer les grands groupes de télécommunications,

Pascal DURAND, Vice-Président du groupe Verts-ALE, membre de la Commission du marché intérieur a déclaré :

"Dans cette négociation, le Parlement européen a veillé à l’intérêt des consommateurs en obtenant la réduction des tarifs de gros appliqués à l'itinérance. Les frais d'itinérance seront donc bientôt de l’histoire ancienne.

Les résultats de ces négociations sont un succès évident pour le Parlement européen qui n’a pas cédé à la pression des États membres défendant les intérêts privés de grands groupes de télécommunications opposés à l’abolition des frais d'itinérance.