JLogan (CC BY-SA 3.0)

Press release


en | fr

Improved cooperation could save billions of euros

Preparation of the European Council of 22 and 23 June 2017


The European Parliament is today holding a debate in preparation of the European Council of 22 and 23 June, where key topics will include migration and security and defence.

Greens/EFA co-president Ska Keller, who will speak on behalf of the group, comments:

"We urgently need much greater solidarity in supporting refugees. It is deeply disappointing that the Member States are seemingly unable to agree on a fair allocation of asylum seekers in Europe and have dropped this decision from their agenda.

"The heads of state and government need to be prepared to look at the root causes that lead to violent conflicts, radicalisation and people fleeing from their homes. More money for the arms industry is not an adequate answer, especially when it comes at the expense of support for the regions and SMEs. Instead, EU member states need to make pooling and sharing resources the rule, not the exception. Improved cooperation could save billions of euros, money that is urgently needed to prevent conflicts and violence in the world.

"We also urgently need answers on how to stop the horrendous acts of violence and terror. But simply collecting more and more personal data will not achieve this. We need more resources on the ground and better exchange of data so that the tools we already have today better serve the security of our citizens."

Conseil européen des 22 et 23 juin


Déclaration de Ska KELLER, Présidente du groupe verts-ALE :

« Les appels à la solidarité envers les réfugiés doivent se traduire par des actes. Il semblerait pourtant que les États, faute de s’entendre sur une répartition juste des demandeurs d’asile soient prêts à renoncer d’en débattre.

Par ailleurs, si les chefs d’État et de gouvernement ne traitent pas les problèmes à la racine, c’est-à-dire les raisons qui poussent les gens à fuir les conflits et les violences pour se réfugier dans l’UE, ils n’iront nulle part.

Et ce n’est pas en augmentant les dépenses militaires qu’ils  agiront sur les causes. D’autant moins si l’idée est de priver les régions et les PME de fonds au profit de l’industrie de l’armement. Cent milliards d’euros, c’est le montant qui pourrait être économisé en faisant de la coopération militaire la règle et non l’exception. Des économies qui nous permettraient d’investir pour le développement durable, la démocratie et la prévention des conflits.

L’investissement est aussi nécessaire pour garantir la sécurité des Européens. Mais pour combattre le terrorisme et les causes de la radicalisation, la réponse n’est pas d’amonceler toujours plus de données personnelles. Nous avons besoin de plus de gens formés sur le terrain, y compris dans les rangs de la police.

Le chantier est colossal mais il est crucial pour l’Union de le mener à bien. »

 


Contact person

Phone Brussels
+32-2-2841669
Phone Strasbourg
+33-3-88174012

Responsible MEPs

Please share