fr | en | de | nl | it | es
string(3) "185"
Document |

Consommer local

Certains aliments voient du pays avant d'arriver dans votre assiette

Avec les Verts - des produits régionaux, des transports réduits

Les aliments que nous consommons sont souvent transportés sur de très longues distances pour la simple raison que certains ingrédients sont moins chers dans un pays ou que les techniques de transformation coûtent moins cher ailleurs encore. Les animaux sont également soumis à de très longs trajets au delà des frontières de l'UE car des subsides sont prévus à l'exportation. La concentration de l'industrie alimentaire augmente la distance entre agriculteurs et consommateurs - et la qualité de l'alimentation se perd souvent en chemin.

Aberrations et alimentation – nos aliments n'ont que faire de gagner des "miles" gratuits!

  • En 1998, le Royaume-Uni a importé plus de 60.000 tonnes de viande de volaille en provenance des Pays-Bas. Dans la même année, il en a exporté plus de 33.000 tonnes à destination des Pays-Bas. 
  • En 1999, l'UE a importé 44.000 tonnes de viande en provenance d'Argentine, 11.000 tonnes en provenance du Botswana, 40.000 tonnes de Pologne et plus de 70.000 tonnes du Brésil. Dans la même année, l'UE a exporté 874.211 tonnes de viande dans le reste du monde.
  • En 2002, plus de 50 % du poisson consommé dans l'Union provenait de pays tiers. Beaucoup de ces poissons étaient pêchés en Afrique et en Asie, ce qui menace la sécurité alimentaire des communautés locales. 

La réglementation européenne en matière d'hygiène et de sécurité de l'alimentation prend en compte ces distances sans cesse croissantes. Les transports excessifs justifient l'utilisation d'additifs et d'agents conservateurs dans notre alimentation. Les industries de transformation de petite taille ne peuvent pas suivre en raison des investissements demandés au nom de l'hygiène et de la sécurité de l'alimentation. Les produits frais et les spécialités régionales disparaissent progressivement de nos marchés.

Les Verts soutiennent le circuit court et la consommation de produits transportés sur de courtes distances. Nous avons réussi à obtenir d'importantes exemptions à la législation européenne pour les petits producteurs et des produits frais spécifiques. Mais la commercialisation locale et régionale de produits de qualité doit bénéficier d'un plus grand soutien encore de l' UE. Nous travaillons également à une nouvelle initiative visant à promouvoir le circuit court, de la ferme à l'assiette.

Recommandé

Document

elijah-o-donnell-603766-unsplash.jpg
Newspaper burning

La liberté de la presse dans l'UE

Document

L'alimentation durable

Document

Agriculture bio

Document

Nucléaire en Europe

Merci de partager