fr | en | de | nl | it | es
string(3) "185"
Document |

OGM

Qui connaît vraiment les conséquences des OGM ?

Avec les Verts - une information claire pour pouvoir dire non

Les OGM, ce n'est pas de la science-fiction – cela pourrait constituer un énorme marché si on laisse la porte ouverte aux investisseurs dans le domaine des OGM et de la biotechnologie. De l'éprouvette jusqu'à l'assiette, les aliments génétiquement modifiés seraient entre les mains d'une poignée de superpuissances commerciales. Cinq grandes multinationales – Astra-Zeneca, DuPont, Monsanto, Novartis and Arventis – se partagent pratiquement la totalité du marché des semences génétiquement manipulées. Ces mêmes compagnies contrôlent également quelque 60% du marché mondial des pesticides.

Résistant aux pressions de l'industrie et défiant la menace américaine d'intenter une action devant l'OMC, l'Union européenne a fixé des règles très strictes pour la dissémination et la mise sur le marché des OGM. Les dispositions relatives à l'étiquetage des aliments ont été renforcées et maintenant les consommateurs européens qui à 70% ont refusé de voir les OGM arriver dans leur assiette ont le pouvoir de dire NON.

De récentes expériences de cultures au Royaume-Uni ont apporté de nouvelles preuves scientifiques sur les effets néfastes des cultures d'OGM sur l'environnement et ont forcé Monsanto à "déménager". Plusieurs régions européennes organisées en réseau luttent pour la mise en place de régions exemptes d'OGM (GM free zones) et pour des semences non manipulées.

Le moratoire sur les OGM pourrait ne pas être levé avant qu'une réglementation contraignante sur la coexistence garantisse la pleine responsabilité du pollueur, la non-manipulation génétique des semences et empêche les OGM de nier le libre choix du consommateur.

Recommandé

Document

elijah-o-donnell-603766-unsplash.jpg
Newspaper burning

La liberté de la presse dans l'UE

Document

L'alimentation durable

Document

Agriculture bio

Document

Nucléaire en Europe

Merci de partager