fr | en | de
string(3) "185"
Document |

Sécurité du réacteur nucléaire EPR

Un document confidentiel qui pose (le) problème

Ce mardi 16 mai, Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été arrêté par la DST (Direction de la Surveillance du Territoire), mis en garde à vue à Bordeaux et son domicile perquisitionné parce qu'il serait en possession d'un document classé secret défense bien que déjà largement rendu public. Il a été libéré dans la nuit de mardi à mercredi.

Le document en question est un rapport d'EDF adressé au Directeur Général de la Sûreté Nucléaire et de la Radioprotection sur la capacité de résistance du réacteur européen à eau pressurisée (EPR 1) qui pourrait être construit à Flamanville (département de la Manche - France).

Ce rapport traite de la capacité de résistance de ce réacteur à un éventuel crash aérien. Il démontre que la future centrale EPR de Flamanville - tout comme la centrale du même type en construction à l'ouest de la Finlande sur le site d'Olkiluoto - ne résisterait pas à un accident ou à une attaque terroriste telle que celles perpétrées aux Etats-Unis le 11 septembre 2001.

Parce qu'il faut lever la chape de plomb qui pèse sur le débat lié au nucléaire en France et en Europe, parce que les citoyens français et européens ont le droit d'être informés, les Verts/ALE au Parlement européen ont décidé de publier ce document sur leur site.

Cliquez ici pour télécharger le document (pdf)

Recommandé

Document

elijah-o-donnell-603766-unsplash.jpg
Newspaper burning

La liberté de la presse dans l'UE

Document

L'alimentation durable

Document

Agriculture bio

Document

Nucléaire en Europe

Merci de partager