fr | en | de | nl
NULL
Actualités |

Non aux OGM

Demandez à votre ministre de bloquer l’arrivée de 3 maïs OGM dans les champs européens !

Demandez à votre ministère de bloquer l’arrivée de 3 maïs OGM dans les champs européens !

Depuis bientôt 20 ans, aucune nouvelle plante génétiquement modifiée n’a été autorisée à la culture dans l’Union européenne. Dans les semaines à venir, la Commission européenne soumettra aux experts des États membres des textes autorisant la culture de deux maïs GM (Bt11 et 1507) et le renouvellement de l’autorisation du maïs Mon810. Bien qu’une majorité de citoyens européens soient opposés à l’utilisation des biotechnologies dans les champs et l’alimentation, le risque que ces réglementations soient adoptées est élevé.

Le parlement européen a déjà fait savoir en octobre sa position en votant des objections à ces 3 textes. La décision est désormais dans les mains des États membres, et vous pouvez faire la différence !

Il y a de nombreuses raisons pour ne pas vouloir de cultures OGM dans l’UE. D’abord, les biotechnologies permettent à l’agro-industrie de privatiser les semences et notre alimentation, aux dépens des paysans. Ensuite la culture d’OGM oblige à utiliser davantage de pesticides et menace les champs en agriculture bio, à cause de la contamination génétique. Mais surtout, nous n’avons pas besoin des OGM, puisque nous produisons déjà assez pour nourrir nos populations et qu’ils n’apportent aucun avantage en terme de prix ou de qualité nutritionnelle !

Les projets de texte seront débattus par les experts des États membres le 9 décembre 2016 et devraient être mis au vote le 27 janvier 2017. C’est le moment de faire savoir à votre ministère que vous ne voulez pas des OGMs, ni en Europe ni dans votre pays !

Cliquez ici pour envoyer un mail ou un tweet à vos Ministres !

 

Recommandé

Opinion

GMO, Apples.

Les règles de l'UE sur les OGM sont attaquées - et ave…

Événement

Le génie génétique au service des systèmes alimentaire…

Opinion

Gene editing cover

Les nouveaux OGMs n'ont pas leur place dans une agricu…

Communiqué de presse

Pgiam istock
pesticides

Plus de transparence dans l’intérêt général

Député(e)s responsables

José Bové
José Bové
Député-e
Martin Häusling
Martin Häusling
Député-e
Maria Heubuch
Maria Heubuch
Député-e
Bart Staes
Bart Staes
Député-e

Merci de partager