Communiqué de presse


fr | en | de

Brevet sur le vivant

Le PE envoie un message fort contre l'appropriation du vivant


Le Parlement européen vient d'adopter une résolution appelant l'Office européen des brevets et la Commission européenne à respecter la législation européenne interdisant les brevets sur les semences conventionnelles.

Pour Catherine Grèze, députée européenne du Groupe des Verts/ALE, coordinatrice de la commission du Développement en charge du dossier "biopiraterie" dans cette commission : "Par son vote, le Parlement européen adresse un message déterminant à la Commission européenne et à l'Office Européen des Brevets (OEB), faisant écho aux revendications citoyennes : "nous voulons mettre un terme à l'appropriation du vivant !".

La menace de concentration des ressources agro-génétiques mondiales dans les mains de quelques firmes semencières et agrochimiques entraine des conséquences dramatiques pour nos agriculteurs mais aussi, au delà de l'Europe, pour ceux des pays en développement. Alors que 90% du patrimoine biologique mondial est détenu par les pays en développement, 97% des brevets sont détenus par les pays industrialisés. Les peuples autochtones et les plus démunis sont aussi les victimes oubliées des multinationales.

Le Groupe des Verts au PE restera extrêmement vigilant quant aux futures modifications du système des brevets, totalement inadapté, qu'il est indispensable de réformer".


Merci de partager