Andrej Babiš - Parliament report

Communiqué de presse


fr | en | de

Conflits d'intérêts - Andrej Babiš

Le rapport du Parlement révèle des failles structurelles dans la gestion des fonds de l'UE


Le Parlement européen adoptera aujourd'hui un rapport sur les conflits d'intérêts concernant le Premier ministre tchèque, Andrej Babiš. Ce rapport s'appuie sur la mission d'enquête des membres de la commission du contrôle budgétaire qui s'est rendue à Prague en février dernier.

Les résultats de plusieurs audits sur les conflits d'intérêts d'Andrej Babiš et l'utilisation des fonds de l'UE doivent encore être publiés par la Commission européenne.

Déclaration de Michèle RIVASI, membre de la Commission du contrôle budgétaire:

"Le cas d'Andrej Babiš met en évidence les failles dans la gestion des fonds communautaires. Nous avons besoin de revoir les règles en vigueur pour garantir la transparence sur les bénéficiaires finaux des subventions. Dans le cas de la République tchèque où le Premier ministre exerce une influence directe à tous les niveaux de l'administration publique tout en participant à la gestion d'Agrofert, il n'existe pas de système d'information indépendant. Nous devons forger de nouveaux outils pour remédier à ces problèmes structurels afin que les fonds européens ne finissent pas dans les poches des oligarques et personnes au pouvoir.

Les chefs d'État et de gouvernement négocient actuellement le futur budget à long terme de l'Union. Babiš sera à la table des négociations alors qu'il est toujours soupçonné de ne pas négocier au nom de la République tchèque mais de chercher à canaliser le plus d'argent européen possible au profit de ses propres entreprises. Cette situation est intolérable. La simple suspicion d'un conflit d'intérêts devrait suffire à l'exclure de ces négociations.

Dans les années qui viennent, des sommes importantes d'argent européen seront distribuées aux États membres pour répondre à la crise sans précédent générée par le Covid19.

Il est donc indispensable de s'assurer que ceux qui décident de la distribution des fonds agissent dans l'intérêt commun et que ces fonds arrivent effectivement là où ils sont destinés."