Photo by Jacek Dylag on Unsplash
fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

L'accord de l'UE sur le salaire minimum fait un grand pas en avant pour les droits des travailleurs.ses

Cette nuit, les négociateurs du Parlement européen, de la Commission et du Conseil sont parvenus à un accord historique sur les règles relatives aux salaires minimaux dans l'UE. Le résultat des négociations du trilogue est un grand pas en avant dans la lutte contre la pauvreté au travail, l'écart de rémunération entre les sexes et l'inégalité salariale pour les travailleurs dans toute l'UE. Le groupe Verts/ALE salue les résultats. Les salaires minima devront être indexés sur la hausse du coût de la vie.

Déclaration de Mounir Satouri, rapporteur fictif du groupe Verts/ALE sur le rapport sur la proposition de directive du Parlement européen et du Conseil relative à des salaires minimums adéquats dans l’Union européenne:

"Pendant trop longtemps, l'Union européenne a négligé les travailleurs aux salaires les plus bas. Cette directive montre qu'une Europe plus sociale est possible quand la volonté politique est là. Alors que de nombreuses personnes ont du mal à joindre les deux bouts, cet accord doit se traduire par des salaires plus élevés dès que possible.

"Le fait qu'environ 10 % des travailleurs européens vivent actuellement dans la pauvreté est une honte. Avec la législation sur le salaire minimum, environ 25 millions de travailleurs dans l'UE verront leur salaire augmenter. Cela ne devrait même pas être un sujet de discussion, mais tout salaire minimum doit être décent et assurer la dignité du travailleur. La décision consacre également une volonté de convergence des salaires européens vers le haut.

"Cette proposition comprend également des mesures visant à combler l'écart de rémunération entre les sexes. C’est une revendication ancienne et fondamentale pour les Verts/ALE. Ce sont en effet principalement les femmes qui occupent des emplois peu rémunérés. En nous concentrant sur cela, nous avons l’ambition européenne de combler cet écart de revenu plus efficacement."

En savoir plus:

Le salaire minimum ne sera pas harmonisé partout de la même manière avec cette législation. Pour déterminer le salaire minimum, les pays seront tenus de promouvoir la négociation collective et de définir des procédures et des critères permettant aux travailleurs d'avoir un niveau de vie décent. Il est conseillé aux États membres d'établir un panier de biens et de services à prix réels pour déterminer le coût de la vie dans le but d'atteindre un niveau de vie décent. Outre les nécessités matérielles telles que la nourriture, l'habillement et le logement, la nécessité de participer à des activités culturelles, éducatives et sociales font également partie des critères disponibles.

Le Parlement européen votera sur l'accord en juillet et les pays de l'UE doivent également donner leur accord final.

Recommandé

Communiqué de presse

floriane-vita-FyD3OWBuXnY-unsplash.jpg
Building with glass windows reflecting clouds

Imposer la justice fiscale pour rétablir une justice s…

Communiqué de presse

jeremy-bezanger-OXrk8fG2aig-unsplash.jpg
Mobile phone showing a folder with different social media applications

Le Parlement vote en faveur des avancées proposées

Événement

Push Movie

Logement : d’une approche financière à une approche ba…

Communiqué de presse

Vote du Parlement européen sur l'appel à la fin des st…

Député(e)s responsables

Mounir Satouri
Mounir Satouri
Député-e

Merci de partager