somalia-pirate

Communiqué de presse


fr | es | en | de

La France complice au Yémen? Imposer un embargo sur la vente d’armes à l’Arabie Saoudite

Situation au Yémen


Alors que la catastrophe humanitaire s'amplifie chaque jour au Yémen, le Parlement européen se saisit une nouvelle fois du dossier en plénière et s'apprête à voter une résolution demandant un embargo sur l’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite.

 Déclaration de Yannick JADOT :

 « La Haute-représentante de l’UE, Federica Mogherini, doit mettre l'embargo sur la vente d'armes à l'Arabie Saoudite à l'agenda du prochain Conseil des Ministres d'Affaires Étrangères (CAE) qu'elle préside. Alors que la situation humanitaire est absolument catastrophique, il est scandaleux que ce conflit ignoré soit alimenté par les armes provenant de l'Union, en particulier de la Grande-Bretagne et de la France. Notre groupe, appuyé par le Parlement le demande depuis février 2016. Cet embargo devrait par ailleurs être étendu aux Émirats arabes unis.

 La participation indirecte mais réelle de la France à cette guerre abominable, dont les principales victimes sont civiles, est contraire aux engagements de notre pays dans le Traité sur le Commerce des Armes. Il est temps que la France fasse passer les intérêts de son industrie d'armements derrière les valeurs humanitaires qu'elle revendique jusqu'en Afrique.

 L’Arabie Saoudite doit accepter le cheminement de l'aide humanitaire dans toutes les régions du Yémen, notamment via les ports de Hodeida et Saleef par lesquels transitent 80% des importations et être sanctionnée par les Nations-Unies si elle refuse de collaborer. Il est par ailleurs impératif de poursuivre l’Arabie Saoudite devant la Cour pénale internationale si les soupçons de crimes de guerre massifs commis au Yémen sont avérés.

 Il est inadmissible que des États de l’UE continuent de fournir des armes, des experts et du savoir-faire aux membres de l'Alliance et, notamment, à l'Arabie saoudite.

 Cet affairisme qui coûte la vie à des milliers de Yéménites menace également la sécurité des Européens en  affaiblissant la lutte contre le terrorisme. La collaboration avec des dictatures riches dont le prosélytisme anti-démocratique et anti-occidental est connu nous met tous en danger. "

Exigimos que la UE cese la venta de armas a Arabia Saudí

Situación en Yemen / Arabia Saudí


La situación en Yemen será objeto de debate en el plenario de esta tarde con la vice-presidenta de la Comisión Europea y alta representante de la UE, Federica Mogherini. Mañana se adoptará una resolución pidiendo el embargo sobre la exportación de armas a Arabia Saudí.

Declaraciones de Ernest Urtasun, eurodiputado del grupo Verdes/ALE y portavoz de Catalunya en Comú:

"La alta representante de la UE debe lanzar una iniciativa para imponer un embargo sobre la venta de armas a Arabia Saudí en concreto y a los Emiratos Árabes Unidos en general. Nuestro grupo, respaldado por el Parlamento Europeo, se lo lleva pidiendo desde febrero de 2016.

Arabia Saudí debe aceptar el flujo de ayuda humanitaria en todas las regiones de Yemen, incluso a través de los puertos de Hodeida y Saleef, a través de los cuales pasan el 80% de las importaciones, así como ser sancionada por la ONU si se niega a colaborar. También es imperativo llevar al país ante la Corte Penal Internacional si se demuestran los supuestos crímenes de guerra masivos en Yemen.

Es inaceptable que los Estados de la UE sigan proporcionando armas, expertos y conocimientos a los miembros de la alianza, incluida Arabia Saudí, en la guerra contra Yemen. Este negocio, que cuesta la vida de miles de yemeníes, también amenaza la seguridad de los europeos al debilitar la lucha contra el terrorismo. La colaboración con dictaduras ricas cuyo proselitismo antidemocrático es conocido, nos pone a todos en peligro".