fr | en | it | de | es
Communiqué de presse |

Les institutions européennes doivent défendre les droits des citoyens roumains

Débat sur lÉtat de droit en Roumanie

À l'initiative du groupe des Verts/ALE, la plénière du Parlement européen débat ce matin des atteintes à l’État de droit en Roumanie. En particulier, la corruption et l’attaque par la police de manifestants pacifiques survenue cet été. La protestation de milliers de Roumains contre les manœuvres du gouvernement de la coalition socialiste-libérale est légitime. La révocation de la procureure en chef de la Direction nationale anti-corruption et la volonté du gouvernement de modifier le code pénal afin d’accorder une amnistie aux élus accusés de corruption sont alarmantes.

Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du groupe Verts-ALE:
"La place de la Roumanie est dans l'Union européenne. La révocation de la procureure en chef de l'agence anti-corruption, les manœuvres du gouvernement afin d'amnistier les élus condamnés pour corruption et l’assaut de la police contre les manifestants pacifiques sont particulièrement inquiétants.

Le gouvernement du pays qui s’apprête à assurer la Présidence de l’UE ne peut remettre en question les progrès réalisés dans la lutte contre la corruption et dans le renforcement de l'indépendance des institutions. Nous continuerons à soutenir les mouvements démocratiques qui défendent les droits des Roumains."

Suivez la séance plénière en direct

 

Recommandé

Communiqué de presse

globe on grass ©Guillaume de Germain

Les Verts/ALE condamnent les sanctions prises par le g…

Communiqué de presse

©andrew-neel

Le groupe des Verts/ALE accueille favorablement les sa…

Communiqué de presse

© Stefano Corso

Atteintes à la liberté de la presse et au pluralisme d…

Communiqué de presse

L'Union européenne, zone de liberté pour les personnes…

Député(e)s responsables

Philippe Lamberts
Philippe Lamberts
Coprésident-e

Merci de partager