fr | en
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Brexit: le vote du Parlement européen sur l'accord de commerce et de coopération marque un nouveau chapitre

Aujourd'hui, les membres du Parlement européen voteront l'accord de commerce et de coopération qui définit les relations futures entre l’UE et le Royaume-Uni (UK TCA). L'accord est appliqué à titre provisoire depuis le début de l'année pour éviter des perturbations entre l'UE et le Royaume-Uni. Il nécessite l'approbation du Parlement.

Déclaration de Philippe LAMBERTS, président du groupe Verts/ALE et membre du groupe de coordination du Parlement européen sur le Royaume-Uni:

« Aucun accord de ce type n'est préférable à l'adhésion à l'UE. Le Brexit n'a jamais été notre choix ! Mais au vu des circonstances, cet accord contribue à maintenir l'intégrité du marché unique et de l’Union douanière tout en garantissant la protection des consommateurs européens. »

« Nous souhaitons remercier Michel Barnier et son équipe pour ce qu'ils ont accompli en cinq ans. Cet accord devrait être bon pour le Royaume-Uni et l'UE, à condition que le gouvernement britannique respecte sa propre signature. »

« Cet accord, avec l'accord de retrait, vise également à limiter les conséquences du Brexit sur l'accord du Vendredi saint. Le gouvernement britannique doit être honnête au sujet des effets du Brexit sur la population d'Irlande du Nord. Préserver la paix en Irlande du Nord doit être au cœur de la mise en œuvre de l'accord de commerce et de coopération et de l'accord de retrait. »

« Il appartient désormais à la Commission de prévenir le dumping social, fiscal et environnemental. Le Royaume-Uni ne doit pas devenir un Singapour-sur-la-Tamise ! L’'UE devra veiller à ce que l'accès au marché unique des services financiers soit subordonné aux engagements du Royaume-Uni en matière de coopération fiscale et de lutte contre le blanchiment d'argent. »

« Indépendamment de la façon dont le gouvernement britannique tente d'éloigner son peuple de l'Union européenne, nous devons nous rappeler que nous sommes dans le même bateau et que nous avancerons ensemble en tant que continent. »

« Compte tenu de l’ampleur de cet accord, il est essentiel que le Parlement européen soit impliqué dans le contrôle de sa mise en œuvre. C'est la première fois qu'un État Membre quitte l'UE, c’est pourquoi il est nécessaire de procéder à un examen approfondi pour garantir le bon déroulement de ce processus. »

« La protection des données n'est pas négociable dans les accords commerciaux internationaux : tout échange de données personnelles avec le Royaume-Uni doit être pleinement conforme aux normes de protection des données de l'UE. Nous craignons que les dispositions relatives à l'échange de données ne satisfassent pas pleinement les normes de l'UE. Et le bilan du Royaume-Uni dans ce domaine n'inspire que peu de confiance. »

« Nous devons continuer à lutter pour les droits des citoyens européens et britanniques des deux côtés de la Manche. Le vote d'aujourd'hui ne devrait pas être la fin de notre histoire commune, mais le début d'un nouveau chapitre qui, nous l’espérons, ramènera un jour nos amis britanniques dans l’UE. »

Recommandé

Communiqué de presse

Photo by Christopher Burns on Unsplash
Photo by Christopher Burns on Unsplash

Un premier pas pour la régulation de l'internet

Communiqué de presse

Une chance de limiter le transport des animaux

Communiqué de presse

© Alexander Briel
European flag 530x390

Les députés européens de l'ALE appellent le Président …

Communiqué de presse

Intégrer les exportations d’armes à la boussole straté…

Député(e)s responsables

Philippe Lamberts
Philippe Lamberts
Coprésident-e

Merci de partager