fr | en | es | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Eurogroupe

Trouver une solution pour rendre la dette grecque soutenable et donner un avenir aux Grecs

Les ministres des finances de la zone euro se réunissent aujourd'hui pour discuter essentiellement de la situation économique de la Grèce. 

Philippe Lamberts, dont le groupe politique Verts-ALE a publié ses propositions, estime que :

"L'enjeu actuel concerne tout autant la Grèce que de l'eurozone et l'économie en général. La recherche d'une solution constructive est indispensable pour la Grèce trouve une issue à son endettement et que son gouvernement puisse redonner des perspectives au pays.

La dette grecque est devenue insoutenable et elle est désormais prise dans un cercle vicieux généré par des mesures d'austérité conditionnant l'obtention de prêts qui ont aggravé son endettement.

On ne peut exiger d'un pays qui a atteint un tel degré de crise humanitaire et sociale qu'il rende prioritaire le remboursement de sa dette au détriment de sa population. 

Des objectifs plus réalistes de remboursement de la dette dont l'extension de la maturité des prêts en cours et la réduction des taux d'intérêt sont les clés d'une solution durable . Des mesures doivent également être prises pour réduire le fardeau de la recapitalisation des banques sur le Trésor grec.

Il est évident que la Grèce aura besoin d'un nouveau programme d'aide. Et cela devra aller de pair avec une nouvelle approche de la gouvernance : la troïka doit être substituée par un dispositif légitimé démocratiquement. Le programme d'aide devrait se concentrer sur l'amélioration de la gouvernance publique , y compris sur les mesures pour lutter contre l'évasion et la fraude fiscales , la réforme judiciaire , le financement des partis , la liberté des médias , ainsi que des mesures pour se attaquer aux privilèges des oligarques et autres secteurs protégés tels que l'Eglise et les armateurs . Il est également nécessaire d'appliquer une taxe sur la fortune et de recouvrer les ressources perdues par la fuite des capitaux des couches aisées au cours de ces dernières années.

Le plan d'investissement européen devrait servir à mobiliser 30 milliards d'euros pendant 3 ans pour des investissements durables en Grèce et ainsi stimuler l'économie. " 

Recommandé

Opinion

People sitting in a bus / CC0 matthew henry
People sitting in a bus / CC0 matthew henry

Travailleur.se mais pauvre: Comment l’UE peut fixer un…

Communiqué de presse

floriane-vita-FyD3OWBuXnY-unsplash.jpg
Building with glass windows reflecting clouds

Imposer la justice fiscale pour rétablir une justice s…

Communiqué de presse

jeremy-bezanger-OXrk8fG2aig-unsplash.jpg
Mobile phone showing a folder with different social media applications

Le Parlement vote en faveur des avancées proposées

Communiqué de presse

Photo by Jacek Dylag on Unsplash
People crossing the street

L'accord de l'UE sur le salaire minimum fait un grand …

Député(e)s responsables

Philippe Lamberts
Philippe Lamberts
Coprésident-e

Merci de partager