Tea Meister
(CC BY-NC 2.0)

Communiqué de presse


fr | en | de

Le groupe des VERTS/ALE a voté contre la candidate Ursula Von der Leyen

Présidence de la Commission européenne


Avec 383 en sa faveur, Ursula Von der Leyen vient d'être élue par le Parlement européen pour présider la Commission européenne.

Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du Groupe des Verts/ALE :

"Nous félicitons Ursula Von der Leyen pour son élection à la tête de la Commission européenne. Contrairement à sa prestation déplorable de la semaine dernière devant notre groupe, son discours ce matin était franchement séduisant. Ursula Von der Leyen a essayé  de rallier tous les groupes et n'a pas manqué de belles paroles à notre égard. Mais la substance n'a malheureusement pas changé depuis la semaine dernière. 

Nous devons notre élection à celles et ceux qui réclament un changement de cap des politiques. Malgré son beau discours, Ursula Von der Leyen n’a pas été en mesure de nous convaincre en mettant sur la table des propositions concrètes pour changer la donne. Ses réponses sont restées trop vagues sur des questions aussi essentielles que l’urgence climatique, la dégradation de la biodiversité, la politique agricole commune, la réduction des inégalités, l’État de droit ou encore les accords sur les migrants avec des pays qui bafouent les droits humains.

Au nom de celles et ceux qui ont massivement voté pour nous et que les arrangements entre groupes politiques ont mis de côté, nous ne pouvions pas soutenir aujourd’hui la candidate du Conseil, Madame Von der Leyen.

Pendant les cinq prochaines années, si la nouvelle Présidente de la Commission tient à gouverner avec une majorité pro-européenne et à prendre au sérieux la protection du climat, elle devra forger un consensus avec les groupes pro-européens de cette assemblée. Si tel est le cas, notre porte sera toujours ouverte. Nous poursuivrons notre combat pour amplifier l’action politique en faveur du climat, de la justice sociale et de la protection de l'État de droit. Nous nous tenons prêts à collaborer avec la nouvelle Commission pour garantir un véritable changement structurel en Europe. »