Picture of migrants arriving in Greece
Christopher Jahn/IFRC (CC BY-NC-ND 2.0)

Communiqué de presse


fr | en | de

Les propositions des Verts/ALE pour un système d'asile juste et efficace en Europe

Migration/asile


En amont de la publication prochaine par la Commission européenne de son Pacte sur la migration et l'asile, le groupe des Verts/ALE au Parlement européen publie aujourd'hui un nouveau document intitulé "Propositions pour un système d'asile efficace et solidaire en Europe".

Ce document appelle à réformer le système de Dublin et à mettre fin au principe de premier pays d'arrivée dans l'UE. Les Verts/ALE préconisent un système alternatif de répartition solidaire qui prend en compte les liens et préférences des demandeurs d'asile. Un système en deux étapes est proposé, reposant d'abord sur les villes et territoires volontaires pour accueillir, avec des incitations financières positives, puis éventuellement – en cas d'un nombre insuffisant de places d'accueil – sur un mécanisme obligatoire avec des sanctions à la clé.

Damien Carême, eurodéputé en charge de la réforme du règlement de Dublin pour le groupe des Verts/ALE, commente :

« Nous avons besoin d'une nouvelle approche de la politique d'asile au niveau européen, plus humaine, responsable et solidaire. Cela fait trop longtemps que la réforme du règlement de Dublin est bloquée par les gouvernements, il est temps d'avancer ! C'est ce que nous proposons et encourageons la Commission à entreprendre.

La situation dramatique des réfugiés sur les îles grecques illustre avec gravité le besoin urgent d'en finir avec un système à bout de souffle, qui fait reposer l'entière responsabilité de l'accueil sur les pays frontaliers. La menace sanitaire dans les hotspots est particulièrement préoccupante, avec plus de 42 000 femmes, hommes et enfants contraints de survivre dans des conditions qui empêchent de respecter les gestes d’hygiène de base.

Nous proposons un système de répartition plus solidaire entre États membres, prenant en compte le projet de vie des demandeurs d'asile. Nous proposons de démarrer avec les milliers de villes et territoires volontaires pour accueillir, en leur apportant un soutien financier accru de la part de l'Union européenne. Si des gouvernements refusent d'accueillir, alors ils devront contribuer davantage financièrement.

Dans l'attente d'une réforme en profondeur, l'urgence est de relocaliser les demandeurs d'asile depuis les camps surpeuplés vers les autres États membres, en priorité les enfants isolés. La France doit participer à l'effort de relocalisation au plus vite, comme ont commencé à le faire l'Allemagne et le Luxembourg. Je déplore que Monsieur Castaner n'ait encore rien fait ni même répondu à mon courrier en ce sens.

Alors que le Haut-Commissariat aux Droits humains alerte sur de nouveaux refoulements en mer vers la Lybie, j'appelle les gouvernements maltais et italien à ouvrir d'urgence leurs ports aux embarcations en détresse en Méditerranée. De nouveaux drames se déroulent chaque jour dans l'indifférence encore plus générale depuis la crise du coronavirus. Rendons à l'Europe son humanité ! »

 

Proposition des Verts/ALE pour un système d'asile efficace et solidaire en Europe :

https://www.greens-efa.eu/fr/article/document/for-a-fair-and-efficient-asylum-system-in-europe/

Pdf link http://extranet.greens-efa-service.eu/public/media/file/1/6485