Christopher Jahn/IFRC (CC BY-NC-ND 2.0)
fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Situation humanitaire des réfugiés et migrants aux frontières extérieures de l'UE

Déclaration de Damien Carême, eurodéputé

Aujourd'hui, le Parlement débat de la situation des chercheurs de refuges aux frontières extérieures de l'UE, suite aux rapports sur le traitement qui leur est réservé en Grèce, en Bosnie-Herzégovine, dans les îles Canaries et ailleurs. Les Verts/ALE exhortent les gouvernements européens à mettre fin à cette crise humanitaire en relocalisant les chercheurs de refuge au plus vite. Les Verts/ALE réclament par ailleurs la création d'une commission d'enquête au Parlement européen sur le rôle de l'agence européenne Frontex dans les refoulements illégaux. 


Déclaration de Damien CARÊME, eurodéputé Verts/ALE de la commission LIBE et ancien maire de la ville de Grande-Synthe, près de Calais :

"Aux frontières extérieures de l’UE comme en son sein, les conditions de vie réservées aux chercheurs de refuge sont inhumaines. Les gouvernements européens ne peuvent plus ignorer cette catastrophe humanitaire : je les exhorte à relocaliser au plus vite les exilés piégés aux portes de l'Europe vers des lieux où leurs droits et leur sécurité peuvent être garantis. Il est honteux autant qu'irresponsable de sous-traiter la gestion de notre politique migratoire aux pays frontaliers, en échange de quelques millions d’euros ou de la promesse d’une adhésion lointaine.

"Les graves allégations de refoulements aux frontières de l'UE n'ont toujours pas fait l'objet d'enquête sérieuse. Avec le groupe des Verts/ALE, je demande la mise en place d’une commission d'enquête au Parlement pour faire toute la lumière sur le rôle de Frontex et des autorités nationales dans ces refoulements. Ni les agences européennes, ni les États membres ne peuvent s’affranchir du droit international."


Plus d'informations :
Lors d'une audition spéciale de la commission LIBE le mois dernier, le directeur de Frontex, Fabrice Leggeri, n'a pas donné l’impression aux députés européens Verts/ALE que l'agence des frontières prenait au sérieux les allégations de "refoulement" aux frontières de l'UE, malgré les nombreux rapports faisant état de pratiques illégales. Les députés européens attendent la réponse de M. Leggeri concernant les rapports sur les refoulements en mer Egée. Le groupe des Verts/ALE demande qu'une commission d'enquête spéciale examine les allégations d'activités illégales des gardes-frontières européens et nationaux aux frontières de l'UE. 

Recommandé

Communiqué de presse

© Kancelaria Premiera (CC BY-NC-ND 2.0)
Belarus Border Refugees

Biélorussie : l'UE doit faire preuve de solidarité et …

Opinion

©claudio-schwarz-purzlbaum
Who is watching you?

Renforcer les droits, pas le racisme

Communiqué de presse

European Council
European Council

Conseil européen 24/25 juin - Déclaration de Philippe …

Document

Credit : Lola Merce
Illustration shpwing trade interests prevailing over human rights

L’accentuation des conflits et les atteintes aux droit…

Député(e)s responsables

Damien Carême
Damien Carême
Député-e

Merci de partager