Fair trade not trump trade
OG Picture: Gage Skidmore (CC BY-SA 2.0)

Communiqué de presse


fr | es | de | en

Plénière: Tarifs douaniers américains/ Législation européenne contre le dumping

Commerce international


Le Parlement européen tiendra ce mardi soir deux débats clés sur le commerce international. Un premier sur la mise en place de tarifs douaniers par l’administration du Président Donald Trump. Le second sur la nouvelle législation antidumping de l'UE qui fera l'objet d'un vote mercredi. La décision des États-Unis concernant les tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium en provenance de l'UE devrait tomber le 1er juin.

 

Déclaration de Philippe Lamberts, Président du Groupe Verts/ALE:

« Si Trump s’obstine à s’émanciper des règles du commerce mondial, l'UE devra user de ses droits pour défendre ses emplois et son industrie. L’UE doit néanmoins continuer de défendre le multilatéralisme et éviter d’aggraver le conflit. La riposte européenne devra être proportionnée et ciblée. Nous considérons que la réponse des Européens doit combiner fermeté et solidarité. Se précipiter en ordre dispersé à Washington pour protéger des intérêts nationaux à court-terme est le meilleur moyen pour les Européens de s'affaiblir. Notre réponse commune doit d'abord être d'utiliser les moyens légaux qu'offre le cadre de l'OMC, plutôt que d'offrir la réouverture – ne serait-ce que partielle – des négociations du TTIP. Ce projet de traité avait suscité une mobilisation sans précédent des Européens contre lui; rouvrir les négociations dans une position de faiblesse ne pourra se faire qu'au détriment de nos concitoyens. 

La doctrine économique actuellement dominante veut voir l'Europe baser sa prospérité sur des surplus commerciaux massifs. Pareille politique rend ipso facto les européens vulnérables aux mesures de rétorsion prises par leurs clients, en l'espèce les États-Unis de Donald Trump. La situation actuelle devrait inciter l'UE à changer de cap et à mettre prioritairement son économie au service de nos besoins domestiques. Pareil rééquilibrage - qui n'est pas synonyme d'autarcie mais bien de relocalisation – est souhaitable non seulement en termes d'autonomie stratégique mais aussi pour répondre au défi climatique. Il est indispensable si nous voulons réguler la mondialisation et la redimensionner en fonction du développement humain. »

 
Déclaration de Yannick Jadot, Vice-Président de la Commission Commerce international, sur la nouvelle législation de défense commerciale européenne face aux importations en provenance de pays tiers et faisant l'objet d'un dumping et de subventions :
 
"Il s'agit d'une étape importante pour rendre le commerce mondial plus équitable.  Grâce au travail acharné du groupe Verts-ALE au Parlement européen, l'UE montre la voie à suivre en devenant le premier membre de l'OMC à inclure des normes sociales et environnementales dans ses calculs lorsqu'elle décide d'imposer des droits antidumping. 

Après notre victoire de l’an dernier sur les minerais de conflit, c'est la deuxième fois que les dimensions sociales et environnementales sont prises en compte pour devenir des critères contraignants de la législation commerciale.  L’attitude de Trump est symptomatique du caractère erroné de l’approche qui a prévalu jusqu’ici sur le commerce international et la mondialisation. C’est le moment de réécrire les règles de notre politique commerciale pour que la mondialisation devienne équitable. Celle-ci passe nécessairement par l’intégration des critères sociaux et environnementaux dans la législation. Les nouvelles mesures contre le dumping constituent un premier pas dans ce sens. »

Aranceles comerciales del Presidente Trump / Nueva legislación antidumping de la UE

Comercio Mundial


El Parlamento Europeo celebrará esta tarde dos debates clave sobre el comercio: los aranceles comerciales del Presidente Trump y la nueva legislación antidumping de la UE, que se votará mañana. La administración Trump deberá tomar una decisión final sobre los aranceles para el acero y el aluminio procedentes de la UE el 1 de junio.

 

La Presidenta de Los Verdes/ALE, Ska Keller, ha señalado:

"Si Trump sigue haciendo caso omiso de las normas del comercio mundial, la UE estará en su derecho de defender sus puestos de trabajo y su industria. Pero cualquier acción debe ser proporcionada y selectiva. La situación ya se ha agravado bastante y la UE debe mantener su posición de defensora del multilateralismo. Es vital que los países de la UE permanezcan unidos para hacer frente a la agresión de Trump y no busquen acuerdos secretos sobre sus propios productos.
La situación actual debería ser un impulso para que la UE tome medidas para que su economía sea menos vulnerable a los caprichos de personas como Donald Trump. La UE necesita una política industrial fuerte para defender a sus trabajadores y apoyar una transición a una economía baja en carbono. Si queremos derrotar a Trump y a otros populistas de derecha, tenemos que dar mejores respuestas a los problemas de esta injusta globalización".

 

El portavoz de Catalunya en Comú y eurodiputado de Los Verdes/ALE, Ernest Urtasun, ha valorado la nueva legislación sobre la protección contra las importaciones objeto de dumping y subvencionadas procedentes de países terceros:

"Este es un primer paso importante para que el comercio mundial sea más justo. Gracias en parte a la insistencia del Grupo de Los Verdes/ALE en el Parlamento Europeo, la UE está mostrando el camino a seguir al convertirse en el primer miembro de la OMC en incluir las normas sociales y medioambientales en sus cálculos a la hora de decidir los derechos antidumping.
Tras el éxito del año pasado con respecto a los minerales en conflicto, las preocupaciones sociales y medioambientales han vuelto a convertirse en criterios vinculantes en la legislación comercial.


El comportamiento de Trump es una señal de que el enfoque actual del comercio y la globalización ya no es el adecuado para este propósito. Esta debería ser una oportunidad para redactar nuevas reglas comerciales para una globalización justa, con las normas sociales y medioambientales en el centro. Las nuevas medidas antidumping son un primer paso para que esto ocurra".