Wind turbines in a field/ CC0 Alex Eckermann
fr | en | de
NULL
Study |

Accélérer la transition européenne vers les énergies renouvelables

Une étude commanditée par le groupe de travail Transition Ecologique des Verts/ALE

 

L’Union européenne (UE) se trouve au beau milieu d’un casse-tête énergétique : elle doit garantir son approvisionnement tout en luttant contre les dérèglements climatiques, sans oublier de veiller à l’accessibilité financière et la sécurité énergétique. L’UE est confrontée à la tâche colossale d’élaborer une stratégie de neutralité climatique à long terme sans entraver la sécurité énergétique à court terme, sur son territoire et ailleurs. Si la part d’énergie renouvelable augmente dans de nombreux pays européens – notamment dans le secteur de l’électricité - des discussions sont tout de même en cours dans le cadre du Pacte Vert pour l’Europe afin d’augmenter les niveaux d’ambition envisagés. L’Europe a en effet l’opportunité de s’imposer comme leader mondial en accélérant la transition de son système énergétique vers 100 % d’énergies renouvelables, ce qui lui permettra de bénéficier de nombreux bénéfices, non seulement pour son économie, mais aussi pour les autres économies du monde entier. Dans ce contexte, le groupe des Verts/Alliance libre européenne a mandaté l’université de technologie de Lappeenranta (LUT) d’un objectif d’étude : analyser et déterminer les scénarios de transition énergétique dans toute l’Europe, avec leurs différents niveaux d’ambition, dans l’optique de mettre en place un système énergétique économe en énergie et composé intégralement d’énergies renouvelables, conformément à l’objectif de neutralité climatique.

L’objectif global de cette étude est de présenter les options techno-économiques les plus viables et faisables en déterminant quels sont les mix énergétiques les moins coûteux. L’étude montre aussi comment opérer la transition des secteurs de l’électricité, du chauffage, du transport et de l’industrie en vue de mettre en place, à long terme, un système énergétique intégré dans toute l’Europe. Cette étude présente des analyses inédites riches en technologies, multisectorielles, multirégionales et optimales sur le plan des coûts, avec de hautes résolutions spatiales (27 États membres pour 20 régions d’Europe) et temporelles (horaires) des scénarios de transition énergétique pour l’UE.

La transition énergétique en Europe et, en particulier, dans l’UE est examinée dans le cadre de trois scénarios distincts, pour lesquels les paramètres et conditions suivants ont été retenus :

  • SCÉNARIO DE RÉFÉRENCE [REF]: maintien du système énergétique existant dans l’ensemble de l’Union, avec les tendances du marché actuelles et les tendances politiques actuellement convenues jusqu’en 2030. L’énergie renouvelable représente 40 % de la demande énergétique finale dans l’UE, l’efficacité énergétique des bâtiments est améliorée grâce au doublement des taux de rénovation actuels et à un taux de rénovation énergétique de 100 % d’ici à 2050. Cela permet de réduire les émissions de CO2 de près de 40 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 2020 et d’environ 60 % par rapport aux niveaux de 1990. Ce scénario n’est pas compatible avec l’objectif climatique ambitieux visant à maintenir la hausse des températures en dessous de 1,5 C. Les combustibles fossiles sont complètement éliminés d’ici à 2050, tandis que les centrales nucléaires existantes sont exploitées jusqu’à la fin de leur cycle de vie technique, sans aucune nouvelle construction dans l’UE. Il est supposé qu’aucun changement majeur des préférences des consommateurs n’interviendra dans chacun de ces scénarios ; au contraire, des niveaux relativement élevés de services énergétiques sont censés être atteints à l’avenir, avec une augmentation correspondante des niveaux d’efficacité énergétique. La présente étude est essentiellement axée sur les émissions de dioxyde de carbone (CO2 ) dues à la consommation de combustibles fossiles dans les secteurs de l’industrie énergétique de l’ensemble de l’UE et suppose certaines incertitudes par rapport aux niveaux d’émission de 1990.
     
  • SYSTÈME D’ÉNERGIES RENOUVELABLES – SCÉNARIO À L’HORIZON 2040 [RES2040]: intensification des efforts de tous les États membres en vue d’augmenter la part des énergies renouvelables dans la demande énergétique finale dans toute l’UE à 56 %  en 2030 et à 100 % d’ici 2040. Ce scénario se base sur l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments en triplant les taux de rénovation actuels de 1 % par année an et en permettant une réduction des émissions de carbone CO2 liées à l’énergie d’environ 50 % d’ici à 2030 par rapport à 2020 et de 65 % par rapport aux niveaux de 1990, avant d’atteindre des émissions de carbone CO2 liées à l’énergie égales à zéro d’ici à 2040. Les combustibles fossiles et les centrales nucléaires sont complètement éliminés de l’UE d’ici à 2040.
     
  • SYSTÈME D’ÉNERGIES RENOUVELABLES – SCÉNARIO À L’HORIZON 2035 [RES2035]: l’UE donne une nouvelle impulsion à ses efforts et adopte un rôle de premier plan au niveau mondial afin d’atténuer les changements climatiques et assurer des niveaux plus élevés de sécurité énergétique en Europe. Ainsi, elle augmente sa part d’énergies renouvelables dans la demande énergétique finale de son territoire, à environ 60 % en 2030 et à 100 % d’ici à 2035. Elle améliore l’efficacité énergétique des bâtiments, qui quadruple par rapport à son niveau actuel de 1 % par an, et en permettant une réduction des émissions de CO2 liées à l’énergie de 70 % d’ici 2030 par rapport à 2020 et de 78 % par rapport aux niveaux de 1990, avant de parvenir à zéro émission en 2035, soit un niveau compatible avec l’objectif climatique visant à maintenir la hausse des températures en dessous de 1,5 °C conformément à l’accord de Paris. 100 % d’énergies renouvelables dans le secteur de l’électricité de tous les États membres de l’UE en 2030 et objectif de 100 % d’énergies renouvelables dans tous les autres secteurs d’ici à 2035. Les combustibles fossiles et les centrales nucléaires sont complètement éliminés de l’UE d’ici à 2035.

Recommandé

Événement

20 ans après l'accident du Prestige: analyse de la séc…

Communiqué de presse

Photo by Aleksandr Popov on Unsplash
Heavy traffic

La proposition de la Commission risque de nuire à la s…

Communiqué de presse

Sunflower
Sunflower

Les Verts/ALE se félicitent de la taxe sur les super p…

Communiqué de presse

Credit picture European Parliament
Projection on hemicycle State of the Union

Soutenir l'Ukraine avec courage, aborder la crise éner…