fr | en | de | nl | it | es
string(3) "185"
Document |

Commerce équitable

Il y a des produits qui broient ceux qui les récoltent

Avec les Verts - pour une production et un commerce équitables

Le libre échange dans le secteur alimentaire coûte cher aux pays en développement. A l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), les plus grandes puissances économiques mondiales ont demandé l'accès aux marchés des plus faibles.

Leur objectif : acheter moins cher les matières premières telles que le café, le sucre ou le cacao tout en vendant davantage leurs propres produits qui sont largement subventionnés et donc considérablement moins chers sur le marché international. Ce processus porte un nom : le 'dumping'.

Libéraliser les marchés ne nourrit pas ceux qui meurent de faim. Se spécialiser en produits destinés à l'exportation – café en grains – ne crée pas des économies durables dans les pays en développement. Ces derniers ont d'ailleurs eu raison de refuser le 'deal' qui leur était proposé à la réunion de l'OMC à Cancun.

L'OMC doit reconnaître que des règles différentes s'appliquent au commerce des produits alimentaires. Tout accord commercial équitable doit respecter et favoriser le droit d'un pays à établir la sécurité de son système alimentaire. Et il n'est pas question de dumping dans ce deal.

L'accès à la terre et aux ressources naturelles doit être reconnu aux plus démunis. Le recours à des méthodes de production en faveur d'une alimentation de qualité doit être encouragé dans ces pays et les marchés locaux doivent y être développés avant d'envisager l'exportation des produits. L'Europe doit utiliser des fonds à ces fins.

Recommandé

Document

elijah-o-donnell-603766-unsplash.jpg
Newspaper burning

La liberté de la presse dans l'UE

Document

L'alimentation durable

Document

Agriculture bio

Document

Nucléaire en Europe

Merci de partager