fr | en | de | es | nl | it
string(3) "185"
Document |

Agriculture durable

Que pensent les vaches de la production intensive de lait?

Avec les Verts - promouvoir une agriculture durable

Trop de lait et de protéines animales proviennent d'animaux qui n'ont jamais vu la couleur de l'herbe. Pourtant, quoi de plus naturel pour des vaches que de paître dans une prairie. Mais la logique de production intensive de viande et de lait condamne les animaux à passer l'année entre les quatre murs de leurs étables, nourris de maïs ensilé et d'aliments composés. Ils sont nourris et traits à n'en plus pouvoir. Les agriculteurs sont acculés à ces pratiques par la diminution du prix du lait. Au même moment, les producteurs de fromage se plaignent de la médiocrité du lait provenant des élevages intensifs pour la production d'un fromage de qualité. Il en va de même du saumon qui est élevé en cages dans des conditions similaires.

Les versements européens pour les agriculteurs et les investissements agricoles doivent maintenant respecter les normes en matière de respect de l'environnement et de bien-être des animaux. Les farines animales ont été interdites et les aliments composés doivent être intégralement étiquetés. Ce sont là des avancées enregistrées grâce aux Verts.

Dans le but de promouvoir des méthodes de production agricole plus durables - particulièrement dans les régions les moins favorisées - nous devons mettre fin aux subsides aux élevages intensifs (basés sur une alimentation au maïs ensilé) et les remplacer par des primes aux pâturages extensifs et respectueux de l'environnement. Il faut supprimer le soutien financier aux méthodes d'élevage intensives, notamment les poules en batterie et les poulaillers industriels. Il faudrait également suspendre le soutien aux investissements agricoles qui ne vont pas dans le sens d'un plus grand bien-être des animaux..

Recommandé

Document

elijah-o-donnell-603766-unsplash.jpg
Newspaper burning

La liberté de la presse dans l'UE

Document

L'alimentation durable

Document

Agriculture bio

Document

Nucléaire en Europe

Merci de partager