© Stefano Corso
fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Atteintes à la liberté de la presse et au pluralisme des médias

Hongrie-Pologne-Slovénie

Ce mercredi 10 mars à 15 heures, le Parlement européen débattra des tentatives de réduire au silence les médias libres en Pologne, en Hongrie et en Slovénie.

En Hongrie, presque tous les organes de presse sont contrôlés par des groupes ou individus proches du FIdesz, le parti au pouvoir. En Pologne, le gouvernement a remplacé des personnalités-clés de la chaîne publique et entravé l’accès aux revenus publicitaires des organes indépendants. Quant à la Slovénie qui, rappelons-le, assurera la Présidence de l’UE au second semestre, son Premier ministre s’est lancé dans une campagne inadmissible de dénigrement des journalistes. De surcroît, on y observe une tendance inquiétante de rachat d’organes de presse par des entreprises liées au gouvernement hongrois.

 

Déclaration de Gwendoline Delbos-Corfield, vice-présidente du groupe des Verts/ALE et rapporteure sur la situation en Hongrie :

“Une presse libre et indépendante, légitime pour analyser et critiquer les gouvernements et leurs politiques, voilà notamment ce qui différencie une démocratie d’une dictature. Or, la presse libre est aujourd'hui véritablement en danger au sein de l'UE, en particulier en Hongrie, en Pologne et en Slovénie. Comment est-ce possible que quasiment rien ne soit fait pendant que ce pilier de la démocratie européenne est démoli sous nos yeux?

Commission et Conseil doivent agir avant que nous n’assistions à l’extinction de la liberté de la presse dans ces États membres.

La Commission n'a toujours pas pris de mesures sérieuses pour remédier au déclin de la liberté des médias, et c’est grave. Elle demeure passive malgré les plaintes, déposées de longue date, concernant les aides d'État et qui nuisent au pluralisme des médias en Hongrie.

Dans le même temps, le Conseil n’engage aucune discussion substantielle sur les procédures en cours au titre de l'Article 7, tant pour la Pologne que pour la Hongrie. En refusant d’agir pour protéger la liberté des médias, la Commission et le Conseil autorisent par leur laisser-faire des oligarques et des autocrates à attaquer sans entrave le droit fondamental à l’information."

Note:

En 2018, le Parlement européen a adopté une résolution réclamant la protection et la promotion du pluralisme et de la liberté des médias dans l'UE: https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-8-2018-0204_FR.html

Recommandé

Communiqué de presse

Les attaques du gouvernement contre les droits des fem…

Communiqué de presse

© Kancelaria Premiera (CC BY-NC-ND 2.0)
Belarus Border Refugees

Biélorussie : l'UE doit faire preuve de solidarité et …

Communiqué de presse

Le Parlement engage une action en justice contre la Co…

Communiqué de presse

Daina LE LARDIC © European Union 2021 - Source : EP EP-120473A
VdL, Morawiecki walking into pleanry

La Commission et le Conseil doivent agir en faveur de …

Député(e)s responsables

Gwendoline Delbos-Corfield
Gwendoline Delbos-Corfield
Vice-Président-e

Merci de partager