fence
© tanner-van-dera

Communiqué de presse


fr | en | de

La Commission européenne doit lancer une procédure d'infraction contre la Hongrie

Gestion des frontières


Suite à l’adoption par le Parlement hongrois d’une nouvelle loi sur la gestion des frontières autorisant la détention systématique des demandeurs d’asile, le groupe des Verts-ALE a adressé une lettre à la Commission européenne lui demandant d’entamer une procédure d’infraction et de suspendre la mission Frontex dans le pays.

 

Déclaration de Ska KELLER, Présidente du groupe Verts-ALE :


"La Commission européenne doit lancer une procédure d'infraction contre la Hongrie. La loi hongroise constitue une violation du droit d’asile consacré par le la législation européenne et une atteinte aux droits humains. Fuir la guerre et les violences n’est pas un crime. La législation européenne interdit sans équivoque la détention systématique des demandeurs d'asile. L’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, FRONTEX, devrait suspendre ses activités aux frontières hongroises. La brutalité des autorités hongroises envers les réfugiés est une attaque portée à nos valeurs et aux droits humains que FRONTEX, de manière directe ou indirecte, ne peut cautionner ».