©sam-mcghee
fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Une victoire pour la démocratie en ces temps incertains

Législation sur la liberté des médias


Aujourd'hui, les député·e·s européen·ne·s ont voté en faveur du résultat des négociations du trilogue concernant la législation européenne sur la liberté des médias, qui vise à protéger les journalistes ainsi que la liberté et la pluralité des médias dans l'UE. Le groupe des Verts/ALE s'est longtemps battu pour que des règles soient adoptées au niveau européen afin d'aborder des questions telles que la forte concentration du marché des médias, l'allocation équitable des fonds publics et l'indépendance des médias de service public et des autorités nationales de régulation.
 

Déclaration de David Cormand, eurodéputé Verts/ALE et membre de la Commission de la culture et de l'éducation :

“En octobre, le Parlement européen a pris la mesure des menaces qui pèsent sur l’indépendance des médias en France et en Europe, en proposant une version largement renforcée du Règlement européen sur la liberté des médias.

"Je déplore les tentatives d’affaiblissement du texte ourdies par le gouvernement français et documentées par la presse européenne lors des négociations inter-institutionnelles.

L’accord voté aujourd’hui maintient un cap pour l’indépendance et contre la concentration des médias. C’est une étape importante pour les défenseurs de l’État de droit et les Verts/ALE sont fiers d’avoir contribué à ce texte important.”

 

Déclaration de Gwendoline Delbos-Corfield, eurodéputée Verts/ALE et membre de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures

"Ce résultat est une victoire contre les oligarques et les autocrates qui veulent écraser les voix indépendantes et les plier à leurs caprices. Nous avons vu comment, dans des pays comme la Hongrie, le gouvernement a transformé le paysage médiatique en asphyxiant financièrement les médias indépendants ou en les censurant, pour créer un système de propagande pro-gouvernementale.

" Et dans le cadre de cette législation, l'attribution de la publicité d'État, parfois utilisée comme un instrument pour asphyxier certains médias et en favoriser d'autres, doit désormais être transparente et équitable. L'État doit également déclarer ses propriétés et l'influence potentielle qu’il exerce, ce qui contribuera à réduire la pression politique sur la presse. Toutefois, la Commission européenne devra disposer d'instruments plus efficaces pour agir contre les machines de propagande des chefs d’Etat à tendance autocrate.

“Grâce à nos efforts dans les négociations, nous avons inclus dans le texte des garanties solides en ce qui concerne la protection des sources des journalistes. Et l’argument de sécurité nationale trop souvent utilisé arbitrairement, argument par exemple défendu en France, n’a pas été reconnu. C’est une bonne chose. Reste la question de la concentration du privé, questionnée partiellement dans ce texte, mais qui mériterait un encadrement législatif bien plus fort. ”

Recommandé

Communiqué de presse
https://unsplash.com/photos/a-group-of-women-holding-signs-and-wearing-masks-b_e1YM7Z99A
Abortion
Communiqué de presse
https://unsplash.com/de/fotos/luftaufnahmen-von-grunen-baumen-und-feldern-bei-tag-ZYohVTeA1xk
CAP
Communiqué de presse
Photo by Adam Azim on Unsplash
Waves crashing
Communiqué de presse
https://unsplash.com/photos/three-white-windmill-during-daytime-a1Lm99Kkqtg
Phase out of ECT

Député(e)s responsables

David Cormand
David Cormand
Député-e
Gwendoline Delbos-Corfield
Gwendoline Delbos-Corfield
Député-e

Merci de partager