Citoyens

Justice
Justice

État de droit en Hongrie et en Pologne

Déclaration de Gwendoline Deblos-Corfield, eurodéputée et rapporteure

La dégradation de la situation tant en Hongrie qu’en Pologne se poursuit. La Commission européenne et le Parlement ont enclenché la procédure en vertu de l'article 7. C’est à présent au Conseil d'agir pour protéger l'État de droit dans l’UE. Le Conseil européen et la présidence croate ont le devoir de prendre sérieusement en compte les procédures en cours.


fr | en
Office of the Prime Minister of Malta
Frank Vincentz (CC BY-SA 3.0)

Le vote fort du Parlement montre que la Commission doit entamer un dialogue sur l'État de droit

Malte

A l'initiative du groupe des Verts/ALE, le Parlement européen a adopté une résolution sur l'État de droit à Malte. La Commission doit engager des procédures d'infraction pour garantir que Malte respecte pleinement la législation de l'UE en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux, de surveillance bancaire, d'indépendance judiciaire, de marchés publics et de planification.


fr | en | de
Budapest - Hungary © Jaap Hart
© Jaap Hart

Hongrie et État de droit

Rencontre ministérielle avec la rapporteure du Parlement européen, Gwendoline Delbos-Corfield

Les aspirations des Hongrois-es à vivre dans un pays européen libre et démocratique doivent être prises au sérieux. La société hongroise attend des États membres qu’ils fassent preuve de courage et de détermination politique.


fr | en
European Public Prosecutor
European Public Prosecutor

Le groupe des Verts-ALE salue la nomination de Laura Codruța Kövesi à la tête du Parquet européen

Parquet européen

Nous saluons la nomination de Laura Codruța Kövesi à la tête du Parquet européen. Soutenue de longue date par le groupe des Verts-ALE et par le Parlement européen, elle s’est distinguée par la qualité de son travail à la tête du Parquet général roumain et du Parquet national anticorruption.


fr | en | de
Viktor Orbán

État de droit en Hongrie

Déclaration de Gwendoline Delbos-Corfield, nouvelle rapportrice du Parlement européen

La question de l’État de droit en Hongrie sera enfin discutée le lundi 16 septembre par le Conseil affaires générales. Depuis l’adoption du rapport de Judith Sargentini il y a pile un an, la situation en Hongrie s'est toujours plus détériorée. Nous comptons sur la présidence finlandaise pour recevoir une invitation officielle à un échange de vues avec le Conseil sur la situation en Hongrie et, en particulier, sur le rapport du Parlement.


fr
Fingerprint
©byrev (pixabay)

Une obligation disproportionnée

Cartes d'identité avec empreintes digitales

Une majorité des députés s'est prononcée en faveur de l'incorporation obligatoire des empreintes digitales dans les documents d'identité en sus des photos d'identité. Cette mesure fait partie d'un nouveau règlement censé renforcer la sécurité des cartes d'identité et des documents de séjour délivrés aux citoyens de l'UE et à leurs familles. Les Verts-Ale ont voté contre ce texte qui constitue une atteinte disproportionnée au droit à la protection des données


fr | en | de
Viktor Orbán

Le FIDESZ suspendu du PPE

PPE/FIDESZ

Il est honteux que le PPE ne se soit activé qu’à partir du moment où ses membres ont commencé à être attaqués et à apparaître sur des affiches. Le PPE et Manfred Weber doivent choisir leur camp : Celui d’un parti qui bafoue la liberté de la presse et la liberté académique, qui fait campagne contre les réfugiés et la société civile ou le camp de celles et ceux qui défendent les valeurs européennes et l'État de droit


fr | en | de
Corporate

Décision prochaine sur le sort du parti hongrois Fidesz

Déclaration de Ska KELLER, Présidente du groupe Verts-ALE

Le Parti populaire européen (PPE) décidera demain du sort du parti hongrois, le Fidesz, que plusieurs membres du groupe PPE voudraient voir exclu de leur famille politique. Les membres conservateurs du Parti populaire européen se positionneront demain sur les valeurs européennes. Les grandes déclarations ne suffisent plus.


fr | en | de
tajani© European People's Party
© European People's Party

Commentaires du Président Tajani concernant le dictateur fasciste Benito Mussolini

Réactions des co-Présidents Verts-ALE, Ska Keller et Philippe Lamberts

Les déclarations du Président du Parlement européen sont indignes et absolument inacceptables. Antonio Tajani doit retirer ses propos banalisant le fascisme ou démissionner de la présidence du Parlement européen.


fr | en | de | it

Briefing des Coprésidents

15.01.2019

EN DIRECT - conférence de presse 15 janvier 10h30-10h50

Les Coprésidents des Verts/ALE Ska Keller et Philippe Lamberts présentent les priorités de la session plénière et les temps forts de l'agenda européen pour les Verts/ALE


fr | en | de

Briefing des Coprésidents

11.12.2018

EN DIRECT - conférence de presse 11 décembre 10h30-10h50

Les Coprésidents des Verts/ALE Ska Keller et Philippe Lamberts présentent les priorités de la session plénière et les temps forts de l'agenda européen pour les Verts/ALE


fr | en | de

Briefing des Coprésidents

13.11.2018

EN DIRECT - conférence de presse 13 novembre 10h30-10h50

Les Coprésidents des Verts/ALE Ska Keller et Philippe Lamberts présentent les priorités de la session plénière et les temps forts de l'agenda européen pour les Verts/ALE


fr | en | de