fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Le Parlement européen demande des listes électorales européennes

Droit électoral de l'UE

Lors du vote d'aujourd'hui, une majorité de membres du Parlement européen a demandé aux États membres de l'UE d'introduire des listes transnationales pour les élections européennes de 2024. De même, une majorité de députés a approuvé les demandes des Verts/ALE de baisser l'âge de vote à 16 ans et d’instaurer des listes paritaires. La proposition du Parlement européen donne à tous les électeurs deux voix, une pour les candidats dans les circonscriptions nationales et une pour une circonscription au niveau européen, permettant d’élire 28 candidats supplémentaires sur des listes transnationales. La proposition prévoit également la création d'une nouvelle commission électorale. Suite à l'affaire Junqueras, où un député européen des Verts/ALE a été déchu de son immunité, la commission électorale serait en mesure de se prononcer sur les litiges relatifs à l'immunité des députés. Les États membres doivent approuver une proposition de réforme de la loi d'ici la fin de l'année, puis il faudra obtenir l'approbation de tous les États membres avant que la loi ne puisse entrer en vigueur.

Déclaration de Philippe Lamberts, président du Groupe des Verts/ALE au Parlement européen:

"Le Parlement européen relance avec force la réforme de la loi électorale européenne, attendue depuis longtemps, pour plus de démocratie, plus de participation, plus d'Europe et plus d'égalité des genres. La grande majorité des députés européens montre aujourd’hui vouloir faire des élections européennes le point de départ des débats et des décisions européennes. Nous, Verts/ALE, appelons tous les gouvernements et parlements de l'UE à se joindre au Parlement européen pour réclamer plus d'esprit européen aux élections européennes".

Déclaration de Gwendoline Delbos-Corfield, membre de la Commission des affaires constitutionnelles:

"Avec sa décision d'aujourd'hui, le Parlement européen fait un pas fédéraliste et invente des parlementaires véritablement au service de l’ensemble des Européen-ne-s. Les listes transnationales permettront aux citoyen-ne-s de choisir directement, pour la première fois, des partis et des candidat-e-s européens lors des prochaines élections européennes. C'est une première étape vers une démocratie européenne et parlementaire plus mature et plus cohérente.

“Deux autres avancées méritent d’être soulignées : la recommandation de baisser l'âge de vote à 16 ans et celle de rendre le vote plus accessible, notamment pour les personnes en situation de handicap. Nous avons aussi obtenu, malgré les fortes résistances, des références à la parité femmes-hommes dans les listes et à la nécessité minimum de quotas. C’est un enjeu impératif quand on sait que certains Etats membres n’envoient au Parlement européen que des députés hommes et que peu de pays ont des règles pour favoriser la participation des femmes en politique.”

Recommandé

Communiqué de presse

Guerre en Ukraine : pas d’impunité pour les crimes de …

Communiqué de presse

Pegasus : Les Verts/ALE demandent une réponse forte et…

Actualités

©Cquim
European Parliament Building Strasbourg ©Cquim

François Alfonsi défend Osman Kavala et le peuple du K…

Communiqué de presse

L'agriculture biologique, composante incontournable de…

Député(e)s responsables

Gwendoline Delbos-Corfield
Gwendoline Delbos-Corfield
Membre titulaire
Philippe Lamberts
Philippe Lamberts
Coprésident-e

Merci de partager