REJOIGNEZ LA CAMPAGNE

Protéger et réhabiliter les forêts du monde

UN MONDE PLEIN DE FORÊTS

Les forêts sont indispensables. Elles couvrent 30 % de la surface terrestre de la planète et abritent 80 % des espèces terrestres. Les forêts nous fournissent de l'eau douce et de l'oxygène, et elles sont essentielles à la régulation du climat mondial. Nous voulons un monde avec des forêts, dans lequel nous pouvons tous respirer et profiter d'une nature intacte, comme il se doit.

MAIS LA DÉFORESTATION CONTINUE

La destruction des forêts progresse à une vitesse alarmante. Chaque année, nous perdons un espace de forêt de la taille de la Grèce. La raison principale est l'expansion de l'agriculture. L'UE est responsable d'environ 10 % de la déforestation mondiale à cause de sa consommation de produits comme le soja, le bœuf, l'huile de palme et le cacao.

Aidez-nous à mettre un terme à la déforestation menée par l'UE

Inscrivez-vous ci-dessous

Marie Toussaint
Un article de Marie Toussaint

Faire nos courses ne doit plus détruire la planète: Comment la consommation de l'UE entraîne la destruction de la forêt

Une nouvelle loi visant à mettre fin à la complicité de l'Europe dans la déforestation mondiale est en préparation. Le temps presse. Nous avons besoin d'une loi forte qui interdise effectivement que les produits ayant causé la destruction des forêts et d'autres écosystèmes ne puissent arriver sur le marché Européen. La forêt tropicale ne peut plus attendre, écrit Marie Toussaint, eurodéputée.

COMMENT SAUVER NOS FORÊTS : LES PRINCIPALES REVENDICATIONS

  • Nous avons besoin de forêts saines pour la santé de notre planète et pour notre propre survie. Pour y parvenir, nous devons arrêter la déforestation dès maintenant et réhabiliter les forêts déjà dégradées, dans l'UE et dans le monde.
  • L'UE doit introduire une nouvelle législation qui empêche les produits liés à la destruction des forêts et d'autres écosystèmes de finir dans les rayons de nos supermarchés.
  • En vertu de cette législation, les entreprises ne doivent pas être en mesure de vendre des marchandises sur le marché de l'UE si celles-ci proviennent de terres où des forêts naturelles ou d'autres écosystèmes ont été détruits ou dégradés et où leur production impacte les droits des communautés autochtones.
  • Pour se conformer à cette législation, les opérateurs doivent être tenus de suivre des procédures de diligence raisonnable, ce qui signifie qu'ils doivent identifier, prévenir et atténuer les dommages sur l'ensemble de la chaîne de valeur.
  • En plus de cette nouvelle loi, des mesures supplémentaires sont nécessaires pour protéger et réhabiliter les forêts et s'attaquer aux facteurs de destruction des forêts, comme l'exploitation forestière illégale et la consommation excessive de viande, de produits laitiers et de bioénergie.

NOS PRINCIPALES REVENDICATIONS POUR DONNER UNE BONNE ALIMENTATION À TOUTES ET À TOUS

« Nous voulons tirer parti de la puissance des fonds de la PAC pour lutter contre la crise climatique par plusieurs moyens :

  • En utilisant les subventions de l'UE pour aider les petits agriculteur.rice.s à produire des aliments écologiques, et en récompensant celles et ceux qui travaillent en harmonie avec la planète et traitent leurs animaux avec humanité.
  • En finançant les petit.e.s agriculteur.rice.s et les nouveaux arrivants, au lieu d'octroyer de l'argent aux conglomérats agroalimentaires, aux familles royales et aux oligarques qui accaparent les terres.

En investissant dans l'agriculture locale et dans le raccourcissement des chaînes d'approvisionnement, pour empêcher que les aliments ne parcourent des milliers de kilomètres, soutenir nos économies régionales et éviter les crises des chaînes d'approvisionnement dans le futur ».

DERNIÈRES INFOS

Communiqué

L’Autriche refuse officiellement de soutenir l’accord UE-Mercosur

Communiqué

L'UE s'entête avec des accords commerciaux qui la mettent en porte-à-faux