REJOIGNEZ LA CAMPAGNE POUR

« Des prix plus équitables » : rendre les transports plus durables en supprimant les subventions sur les combustibles fossiles pour l’aviation

IL EST TEMPS DE TAXER LE KÉROSÈNE !

L’Union européenne doit mettre un terme à l’exonération fiscale dont bénéficient les carburants d’aviation et rétablir une concurrence équitable entre l’aviation et les autres modes de transport. La Commission dispose d'une fenêtre de tir unique pour introduire une taxe sur le kérosène au niveau européen grâce à la révision de la directive sur la taxation de l’énergie, prévue mi-2021.

POURQUOI FAUT-IL SUPPRIMER LES SUBVENTIONS SPÉCIALES POUR L’AVIATION ?

  • Il n’est pas juste que 1 % de la population mondiale soit responsable de la moitié des émissions mondiales dues à l’aviation.
  • Il n’est pas juste que le principe du pollueur-payeur ne soit pas pleinement appliqué à l’aviation.
  • Il n’est pas juste que les compagnies aériennes bénéficient d’exonérations fiscales sur le kérosène et les vols intraeuropéens.
  • Il n’est pas juste que l’aviation bénéficie de crédits gratuits dans le cadre du Système d'échange de quotas d'émission de l'Union européenne (SEQE-UE), d’autant plus que la Commission vient d’annoncer que ceux-ci ne seront pas supprimés, mais seulement réduits.
  • Il n’est pas juste que les incidences de l’aviation non liées au CO2 ne soient pas réglementées au niveau de l’UE, malgré un potentiel de réchauffement planétaire beaucoup plus élevé.

Envoyez une lettre maintenant!

Demandez maintenant à la Commission européenne de veiller à ce que les compagnies aériennes paient leur juste part et de mettre fin aux avantages fiscaux accordés aux pollueurs.

QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?

En mobilisant la société civile, la presse et les citoyens, nous pouvons pousser la Commission à proposer de mettre un terme à cette exonération fiscale sur les combustibles fossiles lors du réexamen de la directive sur la taxation de l’énergie.

Jusqu’ici, malgré ses déclarations publiques en faveur d’un « Pacte vert pour l’Europe » et sa Stratégie de mobilité durable et intelligente, la Commission ne s’est pas encore clairement engagée à mettre un terme à cette injustice. De plus, la proposition se heurte à une vive opposition de la part de l’industrie aérienne et de plusieurs gouvernements de l’UE.

La commissaire aux transports, Adina Vălean, a refusé de s’engager sur ce point durant son audition publique en vue de sa nomination. Heureusement, les signaux adressés par le commissaire Frans Timmermans étaient plus positifs. C’est le moment idéal pour accentuer la pression !

La fenêtre de tir est étroite, mais réelle. Il faut agir maintenant ! Le temps est venu d'unir nos forces pour réclamer la suppression de ce traitement de faveur réservé aux compagnies aériennes et les obliger à payer leur juste part de taxes.

DERNIÈRES INFOS

REGARDEZ

Faire payer aux compagnies aériennes leur juste part

ARTICLE

Demandez à la Commission de mettre fin aux avantages fiscaux accordés aux pollueurs